/news/currentevents
Navigation

Un feu de broussailles cause de lourds dommages à Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

Vingt-quatre heures après un important feu de broussailles à Trois-Rivières, plusieurs résidents et entreprises sont toujours paralysés en raison de pertes de connexion, causées par le brasier lundi. 

Les techniciens sont à pied d’œuvre depuis la nuit de lundi pour régler les problèmes causés par l’incendie. Les pannes de courant et les pertes de connexion internet ont été nombreuses à proximité du boulevard Mauricien.

Les différentes compagnies ont mobilisé leurs équipes sur place pour remplacer les poteaux, les fils électriques et les câbles de fibre optique qui ont brûlé. Plusieurs se trouvaient dans le chemin des flammes qui se sont propagées rapidement. Un technicien sur place a expliqué qu’il en était à fusionner les câbles à la mi-journée, ce qui assurait un retour des services avant la fin de l’après-midi.

Maintenant que le périmètre de sécurité est levé, les résidents constatent les dommages sur leur garage. La majorité d’entre eux a été complètement ravagée par le feu. Voiture, tracteur, quatre-roues et vélos figurent parmi les pertes.

Pour Stéphane Béland, l’un des résidents touchés par le feu de broussailles, mardi a été l’occasion de dresser un inventaire de ce qu’il avait en sa possession avant l’incendie. «J’ai été chanceux, j’ai un six roues d’habitude dedans, mais il est au garage pour faire une mise au point du printemps fait que j’ai quand même récupéré ça», a-t-il raconté à TVA Nouvelles.

Un autre incendie jette une famille à la rue

Tôt mardi matin, les pompiers ont reçu un appel pour un deuxième incendie sur le territoire en moins de 24 heures. Une vingtaine de pompiers ont été dépêchés à Pointe-du-Lac, sur la rue Bel-Horizon vers 5 h 30.

Cinq résidents ont été évacués du triplex, sans blessures. Les autres n’étaient pas présents.

Il aura fallu environ deux heures aux équipes pour maîtriser le brasier. Pour l’instant, la cause de l’incendie demeure inconnue. «C’était vraiment un feu qui a été fondé qui a débuté possiblement à l’extérieur, là on est en vérifications», a assuré le chef de division aux opérations du Service incendie de Trois-Rivières, Carl Boulianne, durant la matinée.

Capture d'écran

Sur place, des témoins rapportent que le bâtiment aurait d’abord pris feu à l’arrière et de l’extérieur. Les flammes se seraient ensuite propagées au reste de la structure, qui est une perte totale.

«On les a accueilli chez nous et on leur a donné des vêtements, de la nourriture et tout ça», raconte l’une des voisines de la famille qui a perdu son logis.

Le Service incendie s’attend à ce que les appels se multiplient au courant de la semaine. Le directeur, Danny Cloutier, invite la population à redoubler de prudence en raison du temps chaud et de l’absence de précipitations. «Souvent les gens vont penser que c’est juste un petit feu et que ça va bien aller, mais ça va extrêmement rapidement parce que le gazon et le foin sont très secs.»

Une interdiction de feux à ciel ouvert est d’ailleurs en cours pour une durée indéterminée sur la majorité des territoires de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.