/sports/others
Navigation

Hugo Barrette brille par son absence à Milton

Coup d'oeil sur cet article

L’équipe masculine de sprint sera privée d’un élément clé pour cette Coupe des nations en sol canadien.

• À lire aussi: Lauriane Genest plus confiante et plus mature

Double olympien, Hugo Barrette brillera par son absence. Engagé dans la téléréalité Big Brother Célébrités où il a pris le troisième rang, le pistard des Îles-de-la-Madeleine n’a pas enfourché son vélo depuis janvier dernier.

Franck Durivaux est visiblement contrarié par l’absence de Barrette. « On n’a aucune nouvelle de lui et aucune idée de ses plans, a déploré l’entraîneur de l’équipe de sprint. Il vit sur sa célébrité de Big Brother. »

L’équipe canadienne avait été prévenue que Barrette ne serait pas présent pendant le tournage de l’émission, mais l’entraîneur était persuadé qu’il serait de retour à la conclusion de celle-ci. « Il était convenu qu’il serait de retour. Il était inscrit sur la première liste des engagés. »

Le Canada avait signé en septembre dernier son meilleur résultat depuis belle lurette au mondial à Roubaix avec une 7e position au sprint par équipe. « C’était le meilleur résultat des garçons depuis plusieurs années, a souligné Durivaux, et Hugo était une pièce importante de ce succès. On avait aussi gagné l’or à Cali. On va faire sans lui. »

Possible que Barrette puisse reprendre le collier et soit prêt pour les rendez-vous majeurs ? « Il n’est jamais trop tard, mais il devra prendre ses responsabilités, a résumé l’entraîneur d’origine française. Je ne sais pas s’il a l’ambition de revenir. On avait accepté de le laisser partir pour Big Brother et ça serait la moindre des politesses qu’il nous fasse part de ses intentions. »

On aurait aimé s’entretenir avec Barrette pour connaître ses intentions, mais il n’a pas répondu à nos messages.

Expérience en banque

Mathias Guillemette continue de gagner en expérience. Après avoir vécu son baptême de la Coupe des nations en septembre dernier à Cali, le coureur de 20 ans disputera une troisième compétition internationale chez les seniors après avoir pris le départ il y a deux semaines à Glasgow.

« J’apprends beaucoup à chaque course, a-t-il indiqué. Je sais plus à quoi m’attendre. Je suis dans une bonne forme et je vise un Top 10 à l’élimination. J’ai terminé en 16e place à Glasgow et c’est possible de mieux faire. Quant à la poursuite par équipe et en solo, je veux bien exécuter. »

Avec le départ de trois olympiens des Jeux de Tokyo, l’équipe d’endurance a pris un virage jeunesse et Guillemette veut saisir sa chance. 

« On me donne des opportunités de courir au niveau international et je suis très bien situé au sein de l’équipe canadienne. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.