/news/provincial
Navigation

Le système de vélopartage àVélo enfin opérationnel à Québec

Le système de vélopartage àVélo enfin opérationnel à Québec
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

La deuxième saison du service de vélopartage à assistance électrique àVélo a été lancée enfin, ce mercredi, avec une dizaine de jours de retard causé par des pépins techniques.

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) a résolu enfin la problématique de fiabilité de connexion qui touchait la majorité des bornes de paiement.  

Le fournisseur PBSC, dont la technologie est déjà éprouvée dans plusieurs autres villes du monde, a travaillé d’arrache-pied avec la Ville et le RTC pour identifier la source de la problématique.  

Un problème de communication entre les systèmes de paiement intelligent était à l’origine des problèmes de «fiabilité» qui empêchaient le démarrage de la saison.  

Pour l’instant, 32 stations sont accessibles un peu partout dans les quartiers centraux.
Pour l’instant, 32 stations sont accessibles un peu partout dans les quartiers centraux.

«Les démarrages dans les autres villes se sont bien passés. Nous, on a frappé un problème de configuration. Les équipements sont bons et l’application fonctionne très bien, les bornes fonctionnent très bien. Il fallait mettre tout ça ensemble pour que ça marche», a expliqué le directeur général du RTC, Alain Mercier, lors d’une mêlée de presse.  

«On a fait plus de tests qu’il n’en faut pour s’assurer de la fiabilité du réseau et pour que les utilisateurs n’aient aucun problème, a renchéri la présidente du RTC, Maude Mercier Larouche. On est confiants que c’est totalement réglé à 100%, c’est fonctionnel et les gens peuvent commencer à s’amuser avec àVélo.» 

Le système de vélopartage àVélo enfin opérationnel à Québec
Photo Stevens LeBlanc

Abonnements prolongés

Le RTC assure qu’aucun client n’aura perdu de l’argent à la suite de cette mésaventure. Les abonnements annuels, qui entraient en vigueur le 1er mai, seront tout simplement prolongés jusqu’au 11 mai 2023.  

Plus de 150 personnes avaient déjà pris leur abonnement. Ces clients ont tous été contactés par le RTC, qui se réjouit de lancer enfin la saison, alors que les beaux jours arrivent.  

La Ville de Québec et le RTC assurent que le système qui a été acquis est «robuste» et que les tests effectués dans les derniers jours ont été concluants. La Ville n’a pas exclu toutefois d’imposer une pénalité au fournisseur PBSC pour les problèmes qui ont retardé le démarrage du service durant une dizaine de jours. La décision n’a pas encore été prise.  

32 stations accessibles

Pour l’instant, 32 stations sont accessibles un peu partout dans les quartiers centraux. Huit autres stations, pour un total de 40 (avec 400 vélos), s’ajouteront au réseau dans les prochains mois.  

Plusieurs types d’abonnement (mensuel ou annuel) sont offerts. Pour un trajet unique, il faut débourser 5$ pour une durée de 30 minutes et 0,25$ pour chaque minute additionnelle. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.