/entertainment/movies
Navigation

C.R.A.Z.Y. sortira aux États-Unis

Coup d'oeil sur cet article

Dix-sept ans après sa sortie initiale au Québec, le film C.R.A.Z.Y. du regretté cinéaste Jean-Marc Vallée prendra l’affiche dans plusieurs villes aux États-Unis, à compter du 3 juin prochain.

C’est le distributeur Samuel Goldwyn Films qui se chargera de la mise en marché du populaire film québécois sur le territoire américain.

« Le film va être présenté dans le circuit des salles de répertoire des grandes villes américaines, a précisé le producteur de C.R.A.Z.Y., Pierre Even, joint jeudi par Le Journal. La vente a été conclue l’an dernier à la suite de la restauration [du film] et le distributeur américain attendait le bon moment pour le lancer. On est très contents que ça se concrétise. »

Même si le film avait connu une belle carrière internationale dans les mois suivant son lancement au Québec, en mai 2005, C.R.A.Z.Y. n’avait pas eu droit à une sortie en salle aux États-Unis à l’époque. Le long métrage avait tout de même rejoint un public de cinéphiles grâce notamment à une entente avec la chaîne spécialisée américaine SundanceTV.

Vague d’amour

Jean-Marc Vallée est décédé soudainement d’un malaise cardiaque le 25 décembre dernier à l’âge de 58 ans. Selon Pierre Even, le réalisateur de Dallas Buyers Club et Big Little Lies avait été « très heureux » d’apprendre l’an passé que la version restaurée de C.R.A.Z.Y. aura finalement droit à une sortie sur grand écran chez nos voisins du sud. 

« Mais c’est sûr qu’avec son départ, les conditions [de cette sortie] ont changé, regrette Pierre Even. C’est lui qui était le porte-étendard du film aux États-Unis. C’est son nom qui vend le film là-bas. Et malheureusement, il n’est plus là pour le défendre. »

Absent des plateformes de diffusion en ligne pendant plusieurs années en raison de l’expiration des droits musicaux des nombreuses chansons du film, C.R.A.Z.Y. a été relancé en version restaurée l’automne passé. Depuis le décès de Vallée, Pierre Even dit avoir senti une grande vague d’amour du public pour le film mettant en vedette Marc-André Grondin, Michel Côté et Danielle Proulx.

« C’est incroyable le nombre de personnes qui m’ont dit qu’elles avaient revu C.R.A.Z.Y. après le départ de Jean-Marc, confie Pierre Even. Ça reste, je pense, son film le plus marquant pour le public au Québec et au Canada. On a reçu beaucoup de témoignages très émouvants. C’est touchant de voir ça. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.