/lifestyle/books
Navigation

Le roman La fille d’elle-même récompensé par les libraires

Gabrielle Boulianne-Tremblay décroche un prix

Gabrielle Boulianne-Tremblay,
Photo d'archives, Chantal Poirier Gabrielle Boulianne-Tremblay

Coup d'oeil sur cet article

Gabrielle Boulianne-Tremblay a remporté, ce mercredi soir, le Prix des libraires 2022 pour son roman La fille d’elle-même. Une distinction qui a ému celle qui nous a offert le premier roman d’autofiction francophone écrit par une femme trans au Québec.​

« La littérature change et sauve des vies, a expliqué la lauréate au Journal quelques heures avant de pouvoir serrer son prix entre ses mains. C’est ce qu’elle a fait pour moi. Je suis émue de recevoir ce prix, émue surtout pour la petite Gabrielle que j’étais et qui n’a pas lâché. »

Surprise

L’auteure avoue être très surprise de remporter cet honneur, même en sachant que son roman – qui relate l’histoire d’une jeune fille coincée dans un corps de garçon et de son cheminement afin de trouver la force d’être elle-même – avait touché un grand nombre de gens depuis sa sortie l’an dernier, en pleine pandémie. 

« Ce livre ne cesse de me surprendre, a-t-elle dit avec émotion. Ce prix vient confirmer que c’est ce que je veux faire pour le reste de ma vie : écrire. Je n’ai jamais expérimenté ce genre de joie qui transcende toutes mes attentes par rapport à ce livre qui a une trajectoire extraordinaire ! »

D’autant plus que ce roman est le fruit d’un long processus de création s’étant étalé sur quinze ans. La créatrice, qui est aussi comédienne, explique cependant avoir senti, en travaillant sur les deux dernières versions, qu’il se passait quelque chose dans l’écriture : au moment où elle a décidé d’écrire avec ses tripes et son cœur. 

« Je pense que quand on écrit avec le cœur, cela fait résonner le cœur des gens sensibles aussi », poursuit celle qui croit que son roman est arrivé à un bon moment, alors que la société est plus réceptive et ouverte à la réalité de la transidentité.  

Les autres lauréats    

  • Filles corsaires, Camille Toffoli Essai québécois  
  • Quand je ne dis rien je pense encore, Camille Readman Prud’homme Poésie québécoise  
  • Le petit astronaute, Jean-Paul Eid Bande dessinée québécoise  
  • René.e aux bois dormants, Elene Usdin Bande dessinée hors Québec  
  • Notre part de nuit, Mariana Enriquez (Éditions du sous-sol) Roman-nouvelles-récit hors Québec   
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.