/sports/hockey
Navigation

Championnat du monde: Juraj Slafkovsky mousse sa candidature

Coup d'oeil sur cet article

Pressenti pour être sélectionné parmi les premiers au prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, le Slovaque Juraj Slafkovsky a amassé deux aides dans un gain de 4 à 2 aux dépens de la France, dans un match du tour préliminaire du Championnat du monde de hockey présenté à Helsinki, en Finlande, vendredi.

• À lire aussi: Reconstruction du CH: la patience est de mise

• À lire aussi: Repêchage LNH: de Yakupov à McDavid à Power

• À lire aussi: Wright: pourquoi pas?

Le jeune patineur a participé au filet du vétéran Tomas Tatar au début de la période médiane ainsi qu’à celui de Pavol Regenda avec quelques secondes à écouler à l’affrontement. Ce dernier avait également ouvert le pointage au premier tiers. Samuel Takac a été l’auteur de l’autre but des siens, tandis que Patrik Rybar a stoppé 16 tirs.

Chez les représentants de l’Hexagone, Alexandre Texier et Tim Bozon sont rentrés bredouilles. Jordann Perret et Anthony Rech ont marqué. Henri Corentin Buysse a affronté 27 lancers.

Pour revenir à Slafkovsky, son nom a été mentionné par certains observateurs pour être celui qui sera nommé au premier rang de l’encan amateur, devant Shane Wright. Le Canadien de Montréal détient d’ailleurs cette sélection.

Une passe pour Joel Armia

À Tampere, le joueur du Canadien Joel Armia s’est par ailleurs signalé devant ses partisans finlandais avec un but et une mention d’aide dans une victoire de 5 à 0 contre la Norvège, vendredi.

Après avoir mis la table pour son coéquipier Harri Pesonen en première période, Armia a touché la cible au troisième tiers lors d’une supériorité numérique. Le gardien Jussi Olkinuora a signé le blanc devant la cage de la Finlande en réalisant 20 arrêts.

Les partisans du Canadien se souviendront qu’Armia n’a pas connu une grande saison, en 2021-2022, avec une récolte de 14 points, dont six buts, en 60 rencontres. Il a aussi affiché un différentiel de -15.

Les Américains démarrent en trombe

Les États-Unis ont inscrit trois buts en l’espace de 4 min 25 s en première période pour disposer assez aisément de la Lettonie au compte de 4 à 1, toujours à Tampere.

L’ancien du Canadien Riley Barber a amorcé la poussée décisive à la huitième minute de jeu. Puis, à mi-chemin de l’engagement, Seth Jones a trompé la vigilance de son ex-coéquipier chez les Blue Jackets de Columbus Elvis Merzlikins. L’attaquant Thomas Bordeleau a complété la série de buts des Américains 78 secondes plus tard.

Sam Lafferty a creusé l’écart au retour du vestiaire, tandis qu’Alex Galchenyuk a obtenu une mention d’aide durant la partie. L’espoir du Tricolore Sean Farrell a été tenu en échec. Strauss Mann a repoussé 24 tirs, cédant uniquement devant Andris Dzerins tôt au troisième vingt. Les vainqueurs affronteront l’Autriche, dimanche.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.