/finance/business
Navigation

Profits records de 2,06 G$ chez Hydro-Québec au premier trimestre de 2022

L’invasion de l’Ukraine a paradoxalement été bénéfique pour la société d’État

GEN-METEO-NEIGE
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Hydro-Québec a réalisé des profits records de 2,06 milliards $ à son premier trimestre 2022, grâce à une consommation historique en électricité et une hausse des tarifs pour l’énergie soutenue par la guerre en Ukraine.

C’est la première fois de son histoire que le fournisseur d’électricité des Québécois récolte plus de 2 milliards $ en l’espace de trois mois.

« Nous amorçons l’année avec une performance financière digne de mention, qui s’est inscrite dans un contexte marqué par des températures froides et par une forte hausse des prix sur nos marchés d’exportation », a avancé Jean-Hugues Lafleur, vice-président et chef de la direction financière.

Entre janvier et mars, Hydro-Québec a vu son bénéfice net grimper de 421 millions $, par rapport à un an plus tôt. La société explique cette hausse par une augmentation des ventes au Québec et à l’extérieur de la province. 

Exportations et aluminium

La fluctuation des cours de l’aluminium et l’augmentation du prix de l’électricité sur les marchés d’exportation ont aussi été profitables. Cette situation devrait se maintenir au cours des prochaines semaines.

« C’est malheureusement triste à dire, mais les impacts de la guerre en Ukraine ont une incidence favorable sur le complexe énergétique avec des prix à la hausse. C’est malheureux, mais on en bénéficie », a mentionné M. Lafleur lors du dévoilement des résultats.

Pour les trois premiers mois de l’année, les ventes d’électricité au Québec ont atteint 4,39 milliards $, en hausse de 546 millions $.

Hydro-Québec a notamment profité de températures plus froides à l’hiver dernier où des records de consommation ont été enregistrés. Dame Nature a permis à la société d’État d’encaisser 311 millions $ de plus qu’en 2021.

Pour répondre à la demande, le fournisseur d’électricité a toutefois dû acheter plus d’énergie sur des marchés externes. L’impact sur les finances a été de 900 millions $, soit 269 millions $ de plus qu’un an plus tôt.

Pour les ventes hors Québec, malgré une diminution des achats en volume, elles ont rapporté 646 millions $, un bond de 21,6 %. Le prix moyen de vente a atteint 7,4 ¢/kWh, contre 5,1 ¢/kWh au premier trimestre 2021.  

Entre janvier et mars, Hydro-Québec a également injecté 856 millions $ dans ses infrastructures. Récemment, la PDG Sophie Brochu a affirmé que son organisation prévoyait investir 5 milliards $ par année pour soutenir la transition énergétique et moderniser les systèmes en place.

La Romaine-4 devait notamment être en service d’ici la fin de l’année. 

Le 1er avril dernier, Hydro-Québec avait augmenté de 2,6 % les tarifs pour les clients résidentiels et d’affaires. Les impacts se feront voir sur les résultats du deuxième trimestre financier. 

Un trimestre de rêve pour Hydro-Québec

  • Profits au premier trimestre 2022 : 2,06 milliards $
  • Profits pour l’ensemble de 2021 : 3,56 milliards $

Source : Hydro-Québec

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.