/sports/opinion/columnists
Navigation

Des vêtements pour après l’effort

0514 PÊCHE JDQ
Photo courtoisie, Karl Tremblay Nathalie Sasseville et Tony Fournier prennent la pose devant leurs vêtements qui sont offerts sur le web principalement.

Coup d'oeil sur cet article

Réalisant qu’il n’y avait pas sur le marché, pour les amateurs de plein air, chasse et pêche, une gamme de vêtements à porter après l’effort d’une sortie en nature, deux Gaspésiens d’origine ont décidé de se lancer dans l’aventure en lançant leur ligne de vêtements Orizon.

• À lire aussi: Dossier spécial pêche: Sépaq, une offre de pêche complète

• À lire aussi: Dossier spécial pêche: le réseau des zecs du Québec vous attend

• À lire aussi: Des leurres pour tous les types de pêche

Les deux instigateurs du projet sont Nathalie Sasseville et Tony Fournier.

« Nous sommes ensemble depuis 35 ans et nous avons des passions communes qui sont la chasse, la pêche, le plein air, le camping, explique Nathalie Sasseville. Lorsque nous pratiquons ces activités, nous nous organisons pour être à l’aise avec de bons vêtements qui conviennent. Nous nous sommes rendu compte qu’il n’y avait pas de gamme de vêtements à porter après une activité de plein air. Après avoir passé une journée au grand air, sur les nombreux territoires québécois, nous avons besoin d’avoir des vêtements confortables. Très souvent, c’est à ce moment-là que nous nous racontons nos journées entre amis, en portant des vêtements confortables, tout aller. »

À partir de ce moment-là, leur idée était faite. Il fallait produire des vêtements de qualité, avec des fibres naturelles, et préparés selon nos traditions, tricotés, comme nos grands-mères le faisaient.

« Il nous a fallu deux ans pour préparer nos produits et avoir la possibilité de les mettre en vente. Nous travaillons uniquement avec des fibres naturelles provenant des laines de mérinos, d’alpaga et de la pure laine vierge. Nous travaillons à développer certains produits avec d’autres matériaux. Confort, durabilité, douceur et légèreté sont au sommet de nos priorités. »

Si vous êtes à la recherche d’un vêtement qui va durer très longtemps, le prix est en conséquence, et utilisable dans la vie de tous les jours, c’est le produit à choisir. Mentionnons qu’en plus, Orizon fabrique aussi des accessoires tels que des tuques et des foulards.


Pour en savoir plus : orizoncanada.com.

Ensembles de cuisine disponibles  

0514 PÊCHE JDQ
Photo courtoisie

Si vous vous rendez pêcher dans une réserve faunique du réseau de la Sépaq, vous pouvez profiter du service de prêt d’ensembles de cuisine en plein air, afin d’agrémenter votre journée de façon spéciale. Ils sont offerts gratuitement, selon la disponibilité, dans les postes d’accueil des réserves. L’ensemble comprend tout l’équipement nécessaire pour cuisiner. Vous pourrez ainsi déguster sur place quelques-unes de vos prises.

Réserver en ligne   

Pour une pêche à la journée dans les réserves fauniques de la Sépaq, vous pouvez réserver en ligne à l’adresse : sepaq.com/pechejournée. Il vous sera alors possible d’imprimer votre droit d’accès. Vous pourrez ainsi éviter de vous arrêter au poste d’accueil. Il est toutefois très important de vous y arrêter pour enregistrer vos prises, en fin de journée. Vous pouvez aussi profiter de la promotion d’être accompagné par un jeune de 17 ans et moins, qui pourra pêcher gratuitement lorsque vous détenez votre droit d’accès.

Soutien aux espèces  

La Fondation de la Faune du Québec a reçu un mandat de la part du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), une subvention de 3 M$ pour la conservation des espèces fauniques en péril. 

Avec cette somme, la Fondation souhaite contribuer davantage au rétablissement des espèces fauniques en situation précaire et de leurs habitats. Les projets admissibles viseront la protection des habitats, la réduction d’une menace affectant une population d’une ou de plusieurs espèces en situation précaire ou à restaurer les habitats occupés par ces espèces. 


Pour en savoir plus : fondationdelafaune.qc.ca.

Nouveautés à La Vérendrye  

La réserve faunique de La Vérendrye offrira désormais un forfait de canot-camping. Issu d’un partenariat entre la Sépaq et Canot Kayak Québec, Canot-Camping La Vérendrye a vu le jour en 1993 et a su se créer une réputation mondiale. Cette saison, ce partenariat évolue et la réserve faunique de La Vérendrye reprend la gestion des activités de canot-camping. Reconnu par les amateurs, le site compte une vingtaine de circuits de lacs et de rivières. 

La réserve faunique de La Vérendrye s’étend sur un réseau de 800 km de parcours canotables entretenus et signalisés, de niveau débutant à expert, dans un territoire de 13 615 km2. La réserve chevauche les régions de l’Outaouais et de l’Abitibi-Témiscamingue. La location d’embarcations, de vestes de flottaison et de trousses de sécurité est offerte. 

Un service de navette sera également disponible pour certains parcours.


Pour en savoir plus : sepaq.com

Travailler en réserves fauniques  

La Sépaq est actuellement à la recherche de personnel pour travailler dans le réseau des réserves fauniques. Disons que votre bureau de travail sera en pleine nature où vous pourrez accueillir les visiteurs et les conseiller pour les activités durant leur séjour. 

Vous pourrez aussi prendre soin du territoire et des infrastructures que l’on y retrouve. 


Pour en savoir plus, vous devez vous rendre sur le site de la Sépaq : sepaq.com/carrière.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.