/world
Navigation

Une mystérieuse «porte» découverte sur la planète Mars

Une mystérieuse «porte» découverte sur la planète Mars

Coup d'oeil sur cet article

Une photo prise sur la planète Mars par le rover Curiosity le 7 mai dernier semble montrer une porte sculptée dans le roc, une image qui fait énormément réagir sur les réseaux sociaux et les forums de discussion.  

• À lire aussi: Des scientifiques ont fait pousser des plantes dans du sol lunaire

• À lire aussi: Quatre astronautes sur le chemin retour vers la Terre à bord d’une capsule de SpaceX

Depuis son installation sur la Planète rouge le 6 août 2012 Curiosity a pris des milliers de photos, mais la nouvelle image de la porte attire l’attention. 

Une mystérieuse «porte» découverte sur la planète Mars
NASA

L’ouverture de forme rectangulaire n’est pas l’œuvre d’extraterrestres, mais a plutôt été formée de manière naturelle, rapportent de nombreux médias scientifiques. 

Le magazine spécialisé «Ciel & Espace», notamment, qui a relayé la photo sur son compte Twitter, a précisé qu’il s’agissait d’un éboulement. 

La NASA n'a pas émis de commentaire sur la «porte», mais des internautes s’en sont donnés à cœur joie : pourrait-il s’agir de la tombe spatiale de Jésus, du berceau d’E.T. ou d’un portail vers une autre dimension?

Une chose est sûre, la photo a été croquée alors que Curiosity était en train de gravir le mont Sharp, une montagne qui s'élève à 18 000 pieds d’altitude depuis le sol du cratère Gale, où il a atterri au début de sa mission.  

Une mystérieuse «porte» découverte sur la planète Mars
Greenheugh Pediment, NASA

La porte a été vue sur une pente appelée Greenheugh Pediment, dont le terrain fait penser à des écailles d’alligator.  

Le rover avance avec prudence dans cette région particulière depuis des mois dans sa quête pour gravir lentement cette ancienne montagne martienne. Il pourrait ne jamais atteindre le sommet. 

De son côté, le rover Perseverance de la NASA, qui a atterri sur Mars en 2021, collecte actuellement des carottes de roche d'un ancien lac asséché qui pourraient devenir les premiers échantillons de la Planète rouge jamais retournés sur Terre. 

Les scientifiques pensent que ces roches pourraient potentiellement contenir des microbes fossilisés qui vivaient sur Mars lorsqu'elle était habitable il y a environ quatre milliards d'années. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.