/news/green
Navigation

D’autres records de chaleur battus à Québec et Montréal

Coup d'oeil sur cet article

D’autres records de chaleur sont tombés hier tant à Montréal qu’à Québec alors que la province vit une canicule historique si tôt en saison.

Selon Maxime Desharnais, d’Environnement Canada, le thermomètre a atteint 31,2 °C à Québec, battant facilement le record de 28,8 °C de 1992.

Dans la métropole, le thermomètre est monté jusqu’à 30,3 °C, pulvérisant ainsi un vieux record de 130 ans.

En après-midi, le point le plus chaud au Canada se trouvait à La Baie, au Saguenay, où le mercure a atteint 33,9 °C.

En 1871

« Ça arrive une année sur trois que l’on atteigne les 30 °C en mai. C’est relativement anodin. Cette année, nous avons patienté très longtemps avant d’avoir de la chaleur. Par contre, elle est arrivée tout d’un coup », analyse Jean-Philippe Bégin, météorologue chez Environnement Canada. 

« Il s’agirait de la canicule la plus hâtive jamais observée à Montréal depuis qu’on enregistre des données, soit en 1871 », explique le météorologue.

Avant celle-ci, la vague de chaleur arrivée le plus tôt dans la province avait débuté un 20 mai, en 1911, précise M. Bégin.

Cette première vague de chaleur s’essoufflera dès demain.

-Avec la collaboration de Jean-François Racine

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.