/sports/opinion/columnists
Navigation

Dossier spécial pêche: le réseau des zecs du Québec vous attend

Coup d'oeil sur cet article

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les zecs du Québec ont drôlement évolué avec le temps. Aujourd’hui, vous pouvez faire votre choix de séjours à partir d’un éventail d’offres très intéressant. Les zecs comptent dans leur réseau 16 480 lacs et 298 rivières. La pêche s’y pratique à gué, en embarcation, à la mouche et en hiver, il y a maintenant une excellente offre de pêche blanche.

• À lire aussi: Des leurres pour tous les types de pêche

• À lire aussi: Dossier spécial pêche: un calendrier pour pêcheurs avertis

• À lire aussi: Dossier spécial pêche: pêcher en famille pour un coût raisonnable

Les quatre espèces vedettes sont la truite mouchetée, la truite grise ou le touladi, le doré jaune et le grand brochet. Il est aussi possible de pêcher l’achigan, l’omble chevalier, la moulac, la truite arc-en-ciel, la perchaude, la ouananiche, le maskinongé et la truite brune. Comme vous pouvez le constater, le choix est vaste.

Ce qui est un atout majeur en faveur des zecs, c’est que pratiquer la pêche sur ces territoires est plutôt simple. Les conditions à remplir sont de posséder son permis de pêche, s’enregistrer au poste d’accueil et payer son droit d’accès et de pêche et finalement, à la sortie, enregistrer vos prises. La pêche est gratuite pour les enfants de 17 ans et moins accompagnés d’un adulte dans la plupart des zecs.

Aussi, pour les amateurs de pêche à gué, les zecs ont localisé et aménagé des sites prometteurs sur leur territoire. Il est certain qu’il est préférable d’avoir des bottes de pluie ou des cuissardes, mais ce qui ressort, c’est que cette méthode est simple, facile pour toutes les personnes qui veulent tenter leur chance, seules ou en famille.

DES FACILITÉS DE PLUS

Pour pêcher dans une zec en 2022, le tarif maximum en été est de 29,54 $ par jour ou encore 168,02 $ pour un laissez-passer annuel. Cela peut être utile si vous prévoyez fréquenter le même territoire à plusieurs reprises, durant la saison.

Pour vous aider à découvrir une foule de renseignements sur le monde des zecs, vous pouvez consulter la carte interactive de réseau zec. Vous pourrez obtenir des renseignements comme : où sont les rampes de mise à l’eau, la location d’embarcations, les lacs de pêche exclusivement réservés pour la pêche à la mouche et plusieurs autres attraits.

Le réseau des zecs a aussi développé un volet très important pour les amateurs de nature : l’hébergement.

Il est possible de vous loger dans des chalets, des abris, des refuges et des yourtes partout au Québec. On retrouve aussi des caravanes tout équipées en location et des prêt-à-camper.

Vraiment, au fil du temps, les zecs du Québec ont su s’adapter pour offrir des facilités, ce qui leur a permis de devenir des joueurs majeurs dans le milieu. 


Pour en savoir plus : reseauzec.com.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.