/sports/opinion/columnists
Navigation

La réserve des Laurentides: une destination appréciée

0514 PÊCHE JDQ
Photo courtoisie Voici un exemple du type d’abri accessible à plusieurs lacs, où vous pouvez soit vous reposer ou encore en profiter pour déguster vos prises.

Coup d'oeil sur cet article

De toutes les réserves fauniques du réseau de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), la réserve des Laurentides demeure une des destinations préférées des amateurs de pêche. 

Chaque saison, le directeur Mathieu Caron essaie d’en offrir encore plus aux amateurs, même si son offre de pêche est bien garnie.

Ainsi, il a pu constater que les abris de pêche ont la cote. Ils permettent aux pêcheurs de relaxer un peu au bord du lac, de s’allumer un feu et de pique-niquer sans moustiques. Au cours des dernières années, des abris de ce type se sont ajoutés dans la réserve sur les bords de certains lacs comme le lac à Jack, le lac Taurelle et le lac des Anémones. 

En passant, un petit secret à ce lac, les amateurs retrouvent un quai d’initiation qui s’allonge dans le lac pour lancer sa ligne directement dans une fosse. Très pratique pour les petites familles.

Devant la popularité des abris, quatre autres du genre seront construits et deviendront accessibles au courant de l’été, pour permettre aux pêcheurs de tirer le meilleur de leur expérience dans la réserve. Ils seront érigés au lac Ailloux, au lac Bonjour dans le secteur du Gîte du Berger, au lac Croche et dans le secteur des Portes-de-l’Enfer.

LES PORTES-DE-L’ENFER

Le bâtiment principal des Portes-de-l’Enfer s’est aussi refait une beauté. Les visiteurs pourront constater que des rénovations ont été effectuées dans la salle à manger et sur le bâtiment principal. En raison de la pandémie, plusieurs services avaient été modifiés au pavillon. Maintenant que les mesures se sont assouplies, les amateurs auront toujours le choix de souper dans leur chalet, avec livraison de réchauds, ou encore de venir souper dans la salle à manger fraîchement rénovée.

Il est certain qu’un séjour de pêche aux Portes-de-l’Enfer est plus dispendieux, en raison de la qualité des services offerts aux amateurs qui fréquentent le secteur. Toutefois, il est possible de pêcher à petit prix dans la réserve faunique des Laurentides. Une bonne façon de faire pour un séjour très économique, c’est de le vivre en pêche-camping. C’est l’expérience la plus abordable qui permet de déjouer le poisson tout en passant quelques nuits en nature.

D’AUTRES SOLUTIONS

Si le camping ne vous attire pas, vous pouvez choisir d’augmenter le confort de votre séjour, toujours dans l’optique d’un séjour plus économique, en choisissant les unités de prêt-à-camper accessibles dans les secteurs Brûlé, de l’Étape et de Belle Rivière. Ces unités conviviales évitent d’avoir à acheter et à transporter le matériel de cuisine et de camping. Tout est déjà en place. Ces unités évitent aussi le tracas de monter et de démonter sa tente. Elles offrent plus de protection en cas de pluie.

Dans le secteur de l’Étape, on a aménagé un sentier de 2,2 kilomètres. Il donnera accès à un belvédère qui sera construit cet été. Il offrira une vue superbe sur le lac Jacques-Cartier. Vous avez aussi accès à une plage sur les bords du lac Jacques-Cartier. On a choisi de bâtir ce sentier afin de répondre aux attentes des amateurs qui vivent un séjour dans ce secteur et qui veulent plusieurs activités autres que la pêche.

Quelles que soient vos attentes pour votre séjour de pêche ou de camping, soyez assurés que dans la réserve des Laurentides, vous allez trouver ce que vous cherchez.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.