/lifestyle/family
Navigation

Les races de chiens et leur longévité

The dog sleeps sad waiting in front of the house. Straight looking face. Pets concept.
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Une vaste étude britannique conduite par le Royal Veterinary College sur plus de 30 000 chiens a rapporté des données intéressantes sur l’espérance de vie de 18 races différentes. Envie d’adopter un chien? Ceci pourrait vous intéresser.

Les chercheurs ont analysé 30 563 chiens du Royaume-Uni provenant de 18 races différentes, ainsi qu’un groupe de chiens croisés, morts entre le 1er janvier 2016 et le 30 juillet 2020.

Les données proviennent de Vetcompass, la base de données d’un système de surveillance de santé d’animaux de compagnie, comprenant pas moins de 20 millions de dossiers. Seuls les dossiers suffisamment complets ont été analysés. 

Le but de l’étude était de fournir des données statistiques sur l’espérance de vie annuelle de ces races de chiens plutôt que l’espérance de vie moyenne, qui est plus souvent étudiée.

En voici les faits saillants.

Une espérance de vie d’environ 11 ans.

Au moment de la naissance, l’espérance de vie pour tous les chiens, peu importe leur race, est d’environ 11 ans et 3 mois. (11,23 ans). 

Par la suite, elle diminue progressivement avec l’âge. 

Les petites races de chiens vivent le plus longtemps.

L’étude confirme ce que l’on savait déjà : les races de plus petites tailles ont tendance à vivre plus longtemps ! Le jack russell (12,72 ans) et le yorkshire (12,54) sont parmi les races de chiens qui vivent le plus longtemps. 

Les femelles vivraient plus longtemps que les mâles.

À la naissance, l’espérance de vie d’une chienne est de 11,41 ans tandis que celle des chiens mâles est de 11,07 ans. Une différence d’environ 6 mois. 

La stérilisation augmenterait la longévité. 

Selon les données rapportées, la stérilisation des chiens augmenterait de plus de 10 % la longévité, soit un peu plus d’un an de vie, et ce, peu importe le sexe du chien.  

Les chiens au museau aplati vivent moins longtemps.

Certaines races dites brachycéphales, qui ont le museau aplati, comme le bouledogue français et le pug, auraient une espérance de vie moins longue. 

Les critères (la face aplatie, le nez écrasé, etc.) pour lesquels ces races ont été sélectionnées ont tendance à augmenter le risque de maladie réduisant l’espérance de vie. 

Il faut bien le dire, il n’y a pas que le nez de ces chiens qui est écrasé : tout le système respiratoire et la gueule comportent des anomalies majeures. 

Il y a des variations selon les pays d’origine et dans la génétique d’une même race. 

Donc, les résultats présentés ne s’appliquent pas entièrement aux chiens provenant du Canada ou d’ailleurs dans le monde. 

Par exemple, selon diverses études, le golden retriever vivrait en moyenne 11,77 ans en Angleterre, 14,1 ans au Japon et 10,5 ans au Danemark. 

Quoi qu’il en soit, les résultats nous donnent quand même une idée générale. 

Dans un même pays, il y a aussi de grandes variations. Ainsi, dans le groupe de chiens étudié au Royaume-Uni, un bouledogue a atteint 11 ans et un jack russell 19 ans.  

ESPÉRANCE DE VIE DES CHIENS À LA NAISSANCE SELON LA RACE  

  • Jack russell 12,72 ans  
  • Yorkshire 12,54 ans  
  • Border collie 12,10 ans  
  • Épagneul 11,92 ans  
  • Croisés 11,82 ans  
  • Labrador 11,77 ans  
  • Staffordshire bull terrier 11,33 ans  
  • Épagneul cocker 11,31 ans  
  • Shih-tzu 11,05 ans  
  • Cavalier king charles 10,45 ans  
  • Berger allemand 10,16 ans  
  • Boxer 10,04 ans  
  • Beagle 9,85 ans  
  • Husky 9,53 ans  
  • Chihuahua 7,91 ans  
  • Bouledogue américain 7,79 ans  
  • Pug carlin 7,65 ans  
  • Bouledogue anglais 7,39 ans  
  • Bouledogue français 4,53 ans   

Source : Royal Veterinary College

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.