/weekend
Navigation

Être belle, c’est quoi?

De la beauté
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Est-ce que je suis belle? Oui. Non. Peut-être... Je ne suis pas belle. Ce n’est pas une affirmation ; c’est un doute, une inquiétude semée dans la tête d’une personne, qui en vient à la gruger par en dedans et à se frayer un chemin jusqu’à son cœur. Pourquoi devrait-on autant se préoccuper de notre apparence? Pourquoi ces applications et ces filtres pour modifier nos photos? Est-ce que je suis belle? Et si la réponse était ailleurs...

Wow, quel album! Franchement, toutes les femmes, peu importe leur âge, devraient le lire. L’autrice Annie Bacon présente un ouvrage qui porte à la réflexion et qui donne envie de crier : «C’est exactement ça! Pourquoi devrions-nous accorder autant d’importance à la beauté?»

Recherche de la perfection

Le récit débute avec une jeune fille qui se regarde dans un miroir en pensant : «Je ne suis pas belle.» À coups de brosse à cheveux, de poudres et de fards sur le visage, de doigts qui bougent sur l’écran du téléphone intelligent passant d’un filtre à un autre ; cette question occupe rapidement toute la place dans ses pensées. 

La jeune fille de cet ouvrage en viendra à réaliser que son humour, sa résilience et son caractère, ça aussi c’est beau! La réponse à la question «Est-ce que je suis belle?» ne devrait jamais virer à l’obsession.

C’est en voyant la publication d’une amie sur Facebook, qui mentionnait que sa fille de 9 ans ne se trouvait pas belle, qu’Annie Bacon a eu envie d’écrire cet album. 

«En regardant les réponses sous la publication, j’ai constaté que tous écrivaient que tout le monde est beau à sa façon. Ça m’a frappé d’un coup, je me suis dit que ce n’était pas ça qu’il fallait donner comme réponse! Ainsi, on continue d’insister sur l’importance de la beauté... En répondant plutôt qu’on s’en fout que tu sois belle ou non, peut-être qu’on désamorce quelque chose d’important», explique l’autrice.

De la beauté, c’est un ouvrage fort et nécessaire, aux illustrations engagées, vives et éclatées. 

À lire aussi    

MINI-JEAN ET MINI-BULLE : LES PIRATES DES DUNES

De la beauté
Photo courtoisie

Une nouvelle grande aventure, rédigée en gros caractères, mettant en vedette Mini-Jean et ses amis. Avec Mini-Jean et Mini-Bulle, impossible de savoir où on sera entraîné ! Cependant, ce mélange d’humour et de sciences continue d’être une recette gagnante. Ce nouveau volet présente une sécheuse pas comme les autres... Plutôt que de simplement sécher les vêtements, cette sécheuse est une génératrice de grandes aventures. Il suffit d’y déposer un objet pour être catapulté dans un univers complètement différent. Qu’arrivera-t-il quand Mini-Bulle déposera un caillou dans la sécheuse? Un récit d’action et de pirates, parfait pour les lecteurs débutants. 


UNE ANNÉE À LA FERME

De la beauté
Photo courtoisie

Malgré une industrie de l’agriculture en continuelle expansion, les petites fermes familiales existent toujours. D’ailleurs, elles ont plus que jamais leur mot à dire pour aider à la préservation de la planète. Voilà un ouvrage qui leur rend hommage, d’une manière infiniment belle ! Le lecteur y est amené à découvrir le quotidien d’une ferme écologique, au fil des quatre saisons. Au printemps, il faut semer les graines dans les champs. L’été, l’heure est à l’autocueillette. L’automne, c’est le temps des pommes et des citrouilles. Puis l’hiver, on s’active à couper du bois et à nourrir les animaux. Un album aux illustrations dynamiques et splendides. 


ENTRE LE LAPIN ET LE RENARD

De la beauté
Photo courtoisie

Entre le lapin et le renard est un conte dépourvu de fées, où un amour malade est exposé à tous... À l’aide de mots forts, poignants et imagés, l’autrice et l’illustratrice Nathalie Lagacé explique les mécanismes de manipulation et les types de violence aux jeunes lecteurs. Au début de l’histoire, l’oiselle et le lapin sont follement épris l’un de l’autre. Mais sans crier gare, le lapin commence à se transformer en renard. De l’humiliation à l’isolement, le renard a plus d’une ruse en banque pour s’assurer que son oiselle lui appartienne entièrement. Un récit magnifiquement difficile et chavirant, aux illustrations frappantes. 


CAMILLE LA VACHE ET L’EFFET BŒUF DE SES BONS GROS BURGERS

De la beauté
Photo courtoisie

Une fable à la fois végé et amusante? Cette présentation est certes intrigante! Chaque année, le chef Poivrier remporte le premier prix au festival du Meilleur Bon Gros Burger. Cependant, une compétitrice innovatrice est prête à éclipser les autres concurrents, lors de cette édition... Camille la vache souhaite époustoufler tout le monde avec son burger sans viande ni produit laitier. Avec ses ingrédients frais provenant de la ferme et des achats au magasin d’aliments en vrac, Camille parviendra-t-elle à concocter le burger le plus succulent? Un album carboneutre qui initie les jeunes lecteurs à l’alimentation végé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.