/sports/hockey/remparts
Navigation

La première aux Diables rouges

Ils l’emportent par la marque de 4 à 0 dans le premier match de la série face à l’Océanic de Rimouski

Conor Frenette a célébré en grand son but dimanche, lors du premier match de la série contre l’Océanic de Rimouski.
Photo Didier Debusschere Conor Frenette a célébré en grand son but dimanche, lors du premier match de la série contre l’Océanic de Rimouski.

Coup d'oeil sur cet article

Ce ne fut pas le match le plus spectaculaire, mais au final, les Remparts ont obtenu le résultat qu’ils souhaitaient dans le premier match de la série quart de finale face à l’Océanic de Rimouski.

Les hommes de Patrick Roy l’ont emporté 4 à 0 pour prendre les devants 1-0 dans la série au meilleur de cinq.

Après une semaine éprouvante, ponctuée d’une éclosion d’influenza dans le vestiaire, Roy se disait satisfait de la réponse de ses joueurs.

« Je suis très content. C’est sûr que ce n’est pas facile puisqu’on n’a pas pratiqué beaucoup. Avant le match, on avait dit qu’on voulait garder les présences courtes et au final, à part Théo [Rochette], qui a joué tout près de 19 minutes, tout le monde a été utilisé pendant 15 ou 16 minutes. On voulait s’assurer d’avoir de l’énergie du début à la fin. Défensivement, on n’a pas donné grand-chose lors des deux premières périodes ce qui nous a permis d’acheter du temps et, encore une fois, les buts sont venus d’à peu près tout le monde. »

Les trente premières minutes de jeu n’ont pas offert grand-chose à se mettre sous la dent aux amateurs réunis au Centre Vidéotron. À mi-chemin en deuxième période, les Remparts ne comptaient que 11 lancers, l’Océanic sept.

MATCH SERRÉ

Le douzième tir a toutefois été le bon pour les hommes de Patrick Roy. Bien placé en haut du point de mise au jeu, Mikaël Huchette a décoché un lancer rapide et précis qui n’a donné aucune chance à Patrik Hamrla.

« En première ronde, on avait eu beaucoup de lancers. lundi soir, ç’a été un match serré et ils ont fait du bon travail défensivement, a analysé le premier marqueur du match. Ils jouent serré en défensive et c’est difficile d’entrer dans l’enclave. Le premier but a fait du bien et ensuite, ç’a continué de mieux aller. »

Après son but, les Diables rouges ont doublé leur avance avant la fin de l’engagement grâce à leur quatrième trio. Zachary Gravel et Xavier Filion ont uni leurs efforts en fond de territoire pour mener au premier but de Kassim Gaudet. Ce dernier disputait un premier match en séries en raison de l’absence de Davis Cooper, seul joueur à l’écart à la suite de l’éclosion d’influenza chez les Diables rouges.

Conor Frenette a par la suite inscrit un but chanceux en début de troisième période, anéantissant toute chance de remontée de l’Océanic, puis Théo Rochette a complété la marque d’un superbe but, en échappée, qui faisait 4 à 0.

Auteur de 17 arrêts, Fabio Iacobo a récolté le jeu blanc. Tout comme William Rousseau, il avait été mis au défi par Roy avant la série. L’entraîneur voulait que ses gardiens soient meilleurs qu’au premier tour.

« J’aime les défis, a commenté le gardien montréalais. Je veux jouer du hockey en séries et avoir du plaisir. Chose certaine, je vais me battre. »

RETOUR SUR TERRE

Du côté de l’Océanic, ils sont passés d’un extrême émotionnel à l’autre en l’espace de 48 heures. Jeudi, ils créaient la surprise en éliminant les Sea Dogs de Saint-Jean et, dimanche, ils devaient se préparer pour le premier match face aux Remparts.

« Je n’ai pas détesté notre début de match, a tout de même noté l’entraîneur Serge Beausoleil. Par contre, quand tu vas très loin dans les émotions, c’est très dur de revenir. On a bien fait ça en première portion de match, mais on jouait à cinq défenseurs et les troisièmes et quatrièmes buts, c’est parce qu’on a des attaquants qui ont donné un coup de main en défense. On a un peu étiré l’élastique. »

PAS TERMINÉ

Ce dernier l’assure : même s’ils sont éclopés et qu’ils ont eu peu de temps pour revenir sur terre après la victoire au premier tour, il ne faut pas les prendre pour battus.

« Il faut recharger les batteries rapidement, mais ne compte pas sur nous pour lancer la serviette. On a des gars fiers qui vont donner tout ce qu’ils ont. On affronte une bonne machine de hockey qui a terminé au premier rang du classement. Ils ne l’ont pas volé ! Ils ont joué du bon hockey et ce sera à nous de mieux jouer. »

  • Le deuxième match de la série aura lieu lundi soir, au Centre Vidéotron.
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.