/lifestyle/books
Navigation

Pleins feux sur l’intelligence animale

JE DOs SAntos
Photo courtoisie, Slides and Bites

Coup d'oeil sur cet article

Avec Âmes animales, le maître du polar scientifique José Rodrigues dos Santos propose cette année une aventure remarquable, originale, à la cadence rapide, qui dévoile à la fois la bestialité des hommes et l’intelligence animale. L’auteur du best-seller La formule de Dieu s’appuie cette fois sur les dernières recherches scientifiques en éthologie pour conduire son intrigue. Ce faisant, il nous force à regarder la face la plus sombre de l’humanité. 

Cette histoire très prenante, qui va hanter votre imagination longtemps, débute par la découverte d’un corps flottant dans le bassin des orques de l’Oceanarium de Lisbonne, au Portugal. Tous les indices convergent vers Maria Flor, qui est arrêtée. Un seul homme peut l’aider : son mari, Tomás Noronha.

Pour prouver l’innocence de Maria For, Tomás doit trouver le véritable auteur du crime. Cette quête lui fait découvrir le projet secret de la victime et le conduit au cœur d’un tableau culte, ancien, ésotérique comme pas un : Le jardin des délices de Jérôme Bosch. Au bout de sa quête se trouve une merveille de la nature : l’intelligence, les émotions et la conscience des animaux. 

Les découvertes

J.R. dos Santos explique en entrevue par courriel qu’il s’est intéressé tout récemment à l’écologie, à l’éthologie et à la conservation. 

« Même si je n’étais pas très préoccupé par les animaux, j’ai réalisé récemment que des percées scientifiques majeures avaient été faites dans le domaine de la conscience animale. Il semble que, contrairement au dogme scientifique établi depuis longtemps, il n’y a rien que nous, les humains, puissions faire, et que les animaux ne puissent faire aussi, quoiqu’ils aient des compétences différentes. »

« Nous avons longtemps cru que les humains étaient les seuls à pouvoir fabriquer des outils. Pourtant, il a été découvert que les animaux peuvent aussi faire cela. On a longtemps pensé que seuls les humains pouvaient faire de la culture. Mais il a été découvert qu’ils pouvaient aussi en faire. Et ainsi de suite. »

« Il s’avère que les animaux peuvent compter, aimer, détester, parler, et même utiliser la grammaire dans leur propre langage. En fait, ils peuvent faire tout ce que nous faisons, à différents degrés. C’est en partie cette histoire que je raconte dans Âmes animales. »

Son nouveau roman est un polar en bonne et due forme. 

« Quelqu’un est assassiné. Quelqu’un est accusé de meurtre, à tort. Et notre héros, Tomás, doit trouver le vrai coupable. C’est une enquête, sauf que cette enquête va l’amener à examiner les plus récentes découvertes scientifiques dans le domaine de la cognition animale, puisqu’elles sont pertinentes pour comprendre le crime. »

J.R. dos Santos a un talent de conteur hors du commun... et il a fait ses devoirs. 

« Tout ce que les animaux font, dans le roman, ne sort pas de mon imagination ; ce sont des choses que les scientifiques ont pu observer dans la vraie vie. »

Des questions percutantes

J.R. dos Santos explique que le gros défi dans l’écriture du livre était de trouver un équilibre entre la partie scientifique et l’enquête fictive. 

« Je ne raconte jamais simplement une histoire. J’essaie toujours de raconter des faits réels, par le biais d’une histoire. »

« Âmes animales parle de l’intelligence animale et formule ensuite une question : si les animaux sont si intelligents, conscients et sensibles, comment se fait-il que nous les traitions comme nous le faisons ? Comment pouvons-nous faire ce que nous leur faisons dans les abattoirs, dans les laboratoires, dans la nature ? »

« Saviez-vous que, de toute la biomasse des vertébrés qui existe sur Terre, seulement 3 % vit à l’état sauvage ? Trois pour cent ! Cela veut dire que 97 % de la biomasse des vertébrés sur notre planète appartient à des animaux qui sont en fait nos esclaves. Qu’est-ce que cela dit à notre sujet ? » 

EXTRAIT 

JE DOs SAntos
Photo courtoisie, Éditions Hervé Chopin

« Voyant que la maîtresse ne se rendait pas compte de ce qui se passait et ne s’enfuyait pas, elle se dégagea et disparut dans le couloir en hurlant, paniquée. Stupéfaite, la professeure tenta de suivre son élève, mais Ana avait disparu. Qu’était-il arrivé pour qu’elle soit dans cet état ?

Inquiète, elle fit demi-tour et suivit le couloir jusqu’à déboucher sur la rambarde du bassin de l’océan Glacial Arctique. Tout était calme. Elle se pencha sur l’eau et tout lui sembla normal.

Alors qu’elle s’apprêtait à repartir, elle vit une tache rouge. Elle s’approcha et examina le bassin de plus près. Elle vit une silhouette qui flottait au milieu de tout ce rouge et mit une seconde à comprendre ce que c’était. Le cadavre d’un homme. »


  

  • J.R. dos Santos est journaliste, reporter de guerre, présentateur vedette du téléjournal de 20 h au Portugal depuis plus de 25 ans. 
  • Il est l’un des plus grands auteurs européens de thrillers. 
  • Sa saga Tomás Noronha compte aujourd’hui neuf tomes et a été traduite en 18 langues. 
  • Il s’est fait connaître en France et au Canada avec son best-seller La formule de Dieu, vendu à plus de 2 millions d’exemplaires dans le monde. 
  • Les droits d’adaptation cinématographique de cette série ont été achetés par Belga Films. 
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.