/finance/business
Navigation

Agropur goûte aux pressions de l’inflation

La coopérative mise sur ses produits à valeur ajoutée pour tirer son épingle du jeu

Le chef de la direction d’Agropur, Émile Cordeau
Francis Halin Le chef de la direction d’Agropur, Émile Cordeau

Coup d'oeil sur cet article

Le géant québécois Agropur goûte lui aussi aux pressions de l’inflation sur les prix, mais il continue de miser sur ses produits de niche, comme son lait à haute teneur en protéines, pour passer à travers la tempête. 

«C’est certain qu’il y a une pression sur le portefeuille de chacun, mais il y a encore une demande pour les produits à valeur ajoutée», a indiqué au Journal le PDG d’Agropur, Émile Cordeau, en marge d’un passage au Cercle canadien, lundi.

«La préoccupation des consommateurs, on peut tout à fait la comprendre», a-t-il affirmé.

Alors que ses producteurs subissent des pressions inflationnistes importantes, Agropur doit elle aussi subir des hausses de prix dans le transport, les emballages et la main-d’oeuvre.

«Malheureusement, à court et moyen termes, on ne voit pas ces pressions-là s’estomper», a souligné Émile Cordeau, à la tête de cette coopérative dont les ventes dépassent les 7,3 milliards de dollars.

«Année rock'n'roll»

Dans sa conférence, le numéro 1 d’Agropur a reconnu qu’il venait de vivre «une année rock'n'roll», mais il a dit qu’après certaines décisions difficiles, l’endettement était contrôlé et que l’heure était désormais à la «croissance disciplinée».

Un peu plus d’un an après la conclusion de l’acquisition par Lactalis de ses marques de yogourt IÖGO et IÖGO nanö, Agropur a assuré qu’elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour assurer la pérennité de la coopérative.

«Non, on n’est pas à vendre», a assuré Émile Cordeau au Journal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.