/news/green
Navigation

Limitation drastique et progressive de l’arrosage des pelouses à Québec

L’agglomération de Québec durcit le ton pour protéger l’eau potable.

Coup d'oeil sur cet article

Pour sauvegarder l’eau potable, la Ville de Québec compte limiter de façon très importante les modalités et les heures d’arrosage de la pelouse et de l’entretien des terrains.

• À lire aussi: Améliorez l’environnement en jardinant

Le nouveau règlement sur l’utilisation de l’eau potable a été adopté lundi tard en soirée, à l’unanimité, par le conseil municipal. Le texte doit normalement être entériné mercredi par le conseil d’agglomération pour une entrée en vigueur dans trois semaines. 

Tout d’abord, le nouveau texte prévoit « qu’il est désormais interdit d’arroser les végétaux, incluant la pelouse, lorsqu’il pleut ».

Aussi, dans un an, il ne sera possible d’arroser sa pelouse qu’une seule fois par semaine contre trois fois par semaine actuellement. 

Seuil critique dépassé

Pour justifier ce resserrement des règles, le maire Marchand a rappelé que la Ville de Québec a dépassé l’an dernier, à trois reprises, son seuil critique d’approvisionnement en eau. « On était limite sur notre capacité de fournir en eau les citoyens parce qu’il y avait une surutilisation. Et la surutilisation vient principalement de l’arrosage du gazon », a-t-il expliqué. 

Selon lui, « On ne peut pas dire qu’on va prioriser les gazons au détriment de l’eau potable. [...] Notre but, ici, c’est pas d’écœurer le monde ». 

Sans exclure que ces mesures suscitent « une levée de boucliers » dans la population, Bruno Marchand a dit espérer que les citoyens vont accepter de changer leurs habitudes. Le maire a par ailleurs ajouté que l’installation de compteurs d’eau n’est pas dans les cartons de la municipalité pour le moment. 

Piscine et nettoyage printanier

Pour le remplissage des piscines, le règlement actuel prévoit qu’il doit se faire entre 21 h et 6 h, du 1er mai au 15 juin. Or, cette obligation sera retirée. Durant ce laps de temps, le remplissage devra être réalisé « un jour pair pour un numéro civique pair [et] un jour impair pour un numéro civique impair ». Après le 16 juin, il sera encore permis de remplir sa piscine à tout moment. 

Le nouveau règlement prévoit par ailleurs que « l’utilisation d’eau potable pour le nettoyage printanier d’une surface extérieure non végétalisée, telle qu’une aire de stationnement, est dorénavant permis entre le 1er mai et le 15 juin ». Cette permission est toutefois limitée à « une seule fois », indique-t-on. 

De son côté, le chef de l’opposition, Claude Villeneuve, croit que les villes doivent adapter leurs pratiques au contexte des changements climatiques. « Les gens sont de plus en plus sensibilisés à ça. [...] Si on ne le fait pas, le changement, il ne se passe jamais. On va appuyer le nouveau règlement. » 

Le règlement prévoit des amendes plus sévères pour sanctionner toute contravention de la part des personnes physiques ou morales. Le maire Marchand a cependant affirmé que le but est d’abord d’informer les citoyens des nouvelles règles avant de penser à imposer des sanctions. 

– Avec la collaboration de Stéphanie Martin 

Ce qui va changer  

  • 2021 et avant : Les citoyens disposaient de trois heures par jour pour arroser leur terrain, aux jours pairs ou impairs, selon leur adresse. Donc trois jours par semaine au total. 
  • 2022 : Les citoyens pourront arroser leur terrain deux jours par semaine, à raison de deux heures chaque fois. Donc, un total de quatre heures par semaine.  
  • À partir de 2023 : Les citoyens pourront arroser leur terrain une journée par semaine dans une plage horaire de deux heures (de 20 h à 22 h).  

Source : Ville de Québec

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.