/misc
Navigation

Le PCC doit faire mieux avec le débat en français

CANADA-POLITICS/CONSERVATIVES
Photos REUTERS Jean Charest et Pierre Poilievre

Coup d'oeil sur cet article

Mercredi dernier, le Parti conservateur du Canada a tenu son premier débat officiel en anglais à Edmonton. Un désastre!

Dans toute l’histoire des débats politiques, celui-ci est dans le haut de la liste des débats les moins bien organisés.

Que ce soit le son, l’arrière-plan ou les questions, tout était croche. Pour un parti politique qui espère gouverner à nouveau, ça faisait franchement pitié.

Liberté d’expression

Dès le début du débat, on a appris que les candidats ne pouvaient pas parler des autres chefs de parti. Quand Jean Charest a parlé du premier ministre Justin Trudeau, un son a été entendu pour punir le candidat. Franchement ridicule!

Pour un parti qui a toujours défendu la liberté d’expression, comment peut-on empêcher Jean Charest et les autres candidats de parler du premier ministre en place?

Après la portion «Alice aux pays des merveilleux», où on demandait aux candidats de parler de leur livre, héros ou série préférés, le débat a finalement commencé.

Mais, rapidement, on s’est rendu compte que les cinq droits de réplique étaient un frein au débat et que le meneur de la course, Pierre Poilievre, était grandement désavantagé. Tous les autres candidats étaient après lui et il ne pouvait répliquer à toutes les attaques.

C’était comme se battre avec quelqu’un alors qu’un troisième joueur dans la bataille vous tient les mains dans le dos.

Une deuxième chance

Le PCC peut se reprendre mercredi prochain avec le débat en français à Laval.

Le choix que les membres doivent faire est important. Ainsi, le parti doit revenir avec une formule simple au lieu d’essayer de réinventer la roue.

Svp, laissez les candidats débattre, c’est tout!

Les candidats ont payé 300 000$ pour être sur le bulletin de vote et participer aux débats. Si le parti présente un deuxième fiasco, les candidats auraient toute la légitimité de demander un remboursement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.