/news/provincial
Navigation

Centrale de police et poste de Saint-Roch: les coûts ont doublé par rapport à 2017

Centrale de police et poste de Saint-Roch: les coûts ont doublé par rapport à 2017
Photo Stéphanie Martin

Coup d'oeil sur cet article

Le coût du projet de nouvelle centrale de police et de poste de quartier dans Saint-Roch a doublé depuis 2017, alors qu’il a connu de multiples rebondissements, dont un changement d’emplacement.  

• À lire aussi: Les parents de l’accusé varlopent la police

Jeudi, la Ville de Québec a invité les médias à visiter les deux chantiers. On a cependant appris que les coûts ont augmenté. En 2019, ceux-ci avaient été chiffrés à 101,5 millions $, incluant l’achat du terrain, uniquement pour la centrale de police. Depuis, ces coûts ont bondi à 114,3 millions $, incluant une contingence de 10 millions $, en raison principalement de la hausse du coût du bois liée à la pandémie. 

Centrale de police et poste de Saint-Roch: les coûts ont doublé par rapport à 2017
Photo Stéphanie Martin

Pour l’aménagement d’un poste de quartier et le déménagement de la cour municipale dans l’édifice patrimonial F.-X.-Drolet au coin de Prince-Édouard et du Pont, dans Saint-Roch, la Ville estimait les coûts à 25,4 millions $, il y a trois ans. Ils sont maintenant à 29 millions $, notamment en raison des imprévus survenus dans ce bâtiment patrimonial. 

Les coûts des deux projets sont maintenant chiffrés à 143,3 millions $, une hausse majeure, du simple au double, depuis la première mouture présentée en 2017, et évaluée à 72 millions $. 

Plusieurs changements

Il faut dire que le projet a subi depuis de multiples rebondissements et changements. D’abord prévue sur un terrain de Lebourgneuf, un peu à l’étroit, la centrale ne prévoyait aucun stationnement souterrain et les policiers devaient stationner leur véhicule personnel dans un espace situé à quelque 500 mètres du bâtiment. 

Depuis, le projet a été déplacé sur un plus vaste terrain à l'embouchure de l'autoroute Laurentienne, et on y a ajouté un stationnement souterrain. Davantage d'effectifs pourront y loger, a précisé la Ville.

Hier, le maire, Bruno Marchand, et le conseiller responsable du dossier au comité exécutif de la Ville, Steeve Verret, ont souligné que selon eux, ces deux projets ne sont pas comparables et ils estiment que les coûts doivent être comparés à ceux de 2019, qui ont été adoptés dans le budget. 

«L'analyse de 2017, c'est une analyse préliminaire. [...] La vraie évaluation, c'est quand on fait l'évaluation totale, c'est ce qui est arrivé en 2019», a souligné M. Marchand.

Pour le maire, «les citoyens de Québec sont très bien servis et la hausse de coûts en contrôlée». Il est convaincu que les choix qui ont été faits pour regrouper tous les services a amené un meilleur projet.

Villeneuve soucieux

De son côté, le chef de l'opposition officielle, Claude Villeneuve, a sourcillé quand il a vu l'augmentation des coûts. Notamment parce que la Ville avait assuré il y a quelques semaines que l'inflation n'affectait pas le projet. «D'un côté, c'est normal avec le coût des matériaux, la main-d'oeuvre, l'inflation, mais reste qu'on se questionne à savoir si la Ville a réellement fait un suivi là-dessus.»

Le chef de la deuxième opposition, Éric Ralph Mercier, s'interrogeait aussi. Il a indiqué qu'il posera plusieurs questions lors d'un comité plénier qui se déroulera dans les prochaines semaines. Il s'est dit «heureux» de ce projet qui est «une bonne nouvelle» pour les policiers. Mais selon lui, «il y a un questionnement à faire. Je veux savoir pourquoi il y a autant d'augmentation.»

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.