/sports/hockey
Navigation

Championnat du monde de hockey: le Canada demeure parfait

Championnat du monde de hockey: le Canada demeure parfait
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canada a fait face à plus d’adversité que prévu de la part du Kazakhstan, mais est resté invaincu au Championnat du monde de hockey en l’emportant 6 à 3, jeudi à Helsinki, en Finlande.

Après quatre rencontres, l’unifolié est toujours installé au sommet du groupe A avec 12 points et un différentiel de +14. La Suisse est le seul autre pays à compter autant de points que le Canada, mais demeure le dauphin de ce dernier avec deux buts de moins.

Les Kazakhs ont pris les devants 1 à 0 tôt en première période et sont même revenus dans le siège du conducteur plus tard dans l’engagement quand Arkadi Shestakov a déjoué Logan Thompson pour faire 2 à 1. C’est la première fois dans son histoire que le pays asiatique détenait une avance sur le Canada dans un Mondial.

Dylan Cozens a été la bougie d’allumage des représentants de la feuille d’érable en complétant un tour du chapeau en fin de troisième période. C’est aussi lui qui avait inscrit le but d’assurance huit minutes plus tôt.

Les Canadiens ont perdu les services du défenseur Ryan Graves en milieu du troisième vingt. Le joueur des Devils du New Jersey a bloqué un lancer et s’est écroulé sur la glace en douleur. Le jeu n’a toutefois pas été arrêté, ce qui a permis aux Kazakhs d’inscrire leur troisième but. Graves a pris plusieurs minutes avant de regagner le banc et il n’est pas revenu dans la rencontre par la suite.

Drake Batherson, Adam Lowry et Damon Severson ont été les autres buteurs du Canada. Thompson a terminé la rencontre avec 16 arrêts sur 19 lancers. Le prochain duel des troupiers de Claude Julien sera le plus important de ce tour préliminaire puisqu’ils se mesureront aux Suisses, samedi.

Sean Farrell se distingue

Du côté du Nokia Arena, les États-Unis ont blanchi la Grande-Bretagne par la marque de 3 à 0 grâce à deux points de l’espoir du Canadien de Montréal Sean Farrell.

L’ailier gauche de 20 ans s’est fait complice des deux filets en troisième période de Kieffer Bellows. Ben Meyers a aussi marqué pour les Américains.

Devant le filet, les États-Unis bénéficiaient de l’arrivée du gardien Jeremy Swayman, qui a été éliminé des séries éliminatoires avec les Bruins de Boston. Celui-ci a effectué 17 arrêts pour le jeu blanc.

Ça ne va pas très bien pour les Britanniques, qui n’ont pas marqué à leurs deux derniers duels. Ils se retrouvent dans la cave du groupe B avec un seul point après quatre rencontres.

Dans les autres matchs, la Tchéquie a pris la mesure de la Lettonie en les battant 5 à 1, grâce à deux points de David Pastrnak et David Krejci, d’anciens coéquipiers chez les Bruins réunis à nouveau sur la scène internationale. L’Allemagne a quant à elle défait le Danemark 1 à 0. Marc Michaelis a été l’unique marqueur du match, tandis que Philipp Grubauer a réalisé un jeu blanc de 18 parades.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.