/entertainment/movies
Navigation

«La panthère des neiges»: un documentaire éblouissant

«La panthère des neiges»: un documentaire éblouissant
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Récompensé – avec raison - aux César français, le film La panthère des neiges de Marie Amiguet et Vincent Munier, avec Sylvain Tesson, a été mis en musique par Nick Cave et Warren Ellis.

Nous sommes sur les hauts plateaux tibétains alors que Sylvain Tesson et Vincent Munier partent à la recherche de la panthère des neiges, animal rarement capté en vidéo ou en photo.

Sylvain Tesson est auteur. Vincent Munier est photographe animalier, récipiendaire trois ans de suite du prix spécial de la BBC. Marie Amiguet est également une spécialiste du reportage animalier. Ensemble, ils signent le scénario, parfois philosophique, toujours poétique, de Panthère des neiges, adapté de l’ouvrage de l’écrivain.

Le Tibet offre des paysages de rêve, dont la beauté coupe plus d’une fois le souffle... surtout au grand écran. La recherche du grand félin est également l’occasion pour les deux hommes d’observer d’autres animaux tels que des renards, des faucons, des bharals (moutons bleus) et des yacks.

Le tout est aussi un prétexte à philosopher sur la patience, sur la relation entre l’humain et la nature ou à parler du sens de la vie, le plus souvent en chuchotant afin de ne pas effrayer les animaux, ce qui confère au long métrage une atmosphère de secret. Certes, La panthère des neiges est parfois un peu verbeux, mais cela n’enlève rien à la beauté, à l’émotion et au sentiment d’être privilégié lorsqu’un animal apparaît.

Note : 4 sur 5

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.