/news/currentevents
Navigation

Soupçonné d’avoir battu son père à mort

Une dispute familiale aurait dégénéré vendredi, à Farnham, conduisant au décès violent d’un homme de 57 ans

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 28 ans aurait battu son père à mort lors d’une altercation survenue vendredi après-midi dans sa résidence de Farnham, en Montérégie.

Le corps inanimé de Carl Langlois a été retrouvé un peu avant 13 h sur le terrain de sa résidence de la rue Saint-Paul.

Carl Langlois, 57 ans, a été violemment assassiné à sa résidence de Farnham dans la journée du 20 mai après une dispute qui a dégénéré.
Photo Facebook
Carl Langlois, 57 ans, a été violemment assassiné à sa résidence de Farnham dans la journée du 20 mai après une dispute qui a dégénéré.

Selon nos informations, le fils de la victime, Bruno-Carl, aurait frappé l’homme de 57 ans avec divers objets qui lui tombaient sous la main lors d’une violente dispute. 

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Avant de pouvoir intervenir, les services d’urgence dépêchés sur les lieux ont dû faire appel à des représentants de Contrôle animalier Montérégie pour les aider à maîtriser les nombreux chiens agressifs qui se trouvaient à l’intérieur de la maison.

C’est à l’extérieur de la résidence de Carl Langlois, à Farnham, en Montérégie, que le drame s’est déroulé vendredi.
Photo Agence QMI, Maxime Deland
C’est à l’extérieur de la résidence de Carl Langlois, à Farnham, en Montérégie, que le drame s’est déroulé vendredi.

La victime avait déjà rendu l’âme en raison de ses nombreuses blessures lorsque les secours sont arrivés à son chevet. 

Sur place, les policiers ont interpellé Bruno-Carl Langlois.

Bruno-Carl Langlois, Fils et suspect
Photo Facebook
Bruno-Carl Langlois, Fils et suspect

Ce dernier a été rencontré au cours de l’après-midi par les enquêteurs des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec. 

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Le suspect devrait comparaître samedi en lien avec l’homicide. Les enquêteurs et les techniciens en identité judiciaire ont été appelés sur les lieux pour recueillir des éléments de preuve et rencontrer des témoins. 

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.