/sports/racing
Navigation

NASCAR Pinty’s: une autre chasse gardée québécoise

Kevin Lacroix parmi les favoris en série NASCAR Pinty’s à Mosport dimanche

Kevin Lacroix
courtoisie Le pilote québécois Kevin Lacroix s’est imposé à cinq reprises en série NASCAR Pinty’s au circuit de Mosport, en Ontario.

Coup d'oeil sur cet article

OSHAWA, Ontario | C’est là que tout a commencé pour Kevin Lacroix en série NASCAR Pinty’s il y a sept ans et, depuis, il a fait du circuit de Mosport un véritable terrain de jeu.

Ce tracé, mieux connu sous le nom de Canadian Tire Motorsport Park, s’est avéré une terre fertile pour le pilote de Saint-Eustache, où il compte cinq victoires en 12 départs. 

« J’ai une très bonne moyenne au bâton à Mosport, a-t-il raconté, en entrevue au Journal. C’est une piste rapide et technique comme je les aime. »

Le fameux dernier virage

La clé du succès, c’est de ménager la mécanique et surtout les pneus pour garder le meilleur pour la fin. 

En NASCAR, le dernier virage a été le théâtre dans le passé de bousculades mémorables qui, dans certains cas, se sont mal terminées.

« La vigilance est de mise, d’indiquer Lacroix. Il ne faut pas donner la chance à un adversaire d’être à proximité à l’entrée du dernier virage pour éviter de se faire tasser. »

Trois arrêts plutôt que deux ?

La course de dimanche pourrait forcer les 26 engagés à effectuer un troisième arrêt au puits de ravitaillement puisqu’un règlement empêche en effet les équipiers de remplacer les quatre pneus lors de la même halte.

« On ne peut que changer deux pneus [du même côté] à la fois, explique-t-il. Comme il faut aussi s’arrêter pour le plein de carburant à une autre occasion, ça pourrait faire trois arrêts. »

Les représentants du Québec ont remporté les 10 dernières épreuves disputées à Mosport. Outre Lacroix, Louis-Philippe Dumoulin (2), Andrew Ranger (1), Alexandre Tagliani (1) et Marc-Antoine Camirand (1) ont accédé à la première marche du podium pendant cette série fructueuse. Ces pilotes seront aussi des candidats logiques à la victoire. 

Marc-Antoine Camirand
Photo Louis Butcher
Marc-Antoine Camirand

Le contingent québécois sera complété par Ray Courtemanche junior, Louis-Philippe Montour, dont la voiture est préparée par l’écurie Dumoulin Compétition, Wallace et Dexter Stacey ainsi que Jean-Philippe Bergeron, qui en sera à son deuxième départ en série NASCAR Pinty’s, mais à son premier en circuit routier.

« C’est une piste intimidante, surtout pour moi qui n’ai pas beaucoup d’expérience à tourner à... droite », a déclaré Bergeron.

Forfait de Guénette

Ils devaient être 27 pilotes à figurer sur la liste des inscrits, du jamais-vu dans la série canadienne depuis 2016, mais le Québécois Alex Guénette s’est désisté. 

« J’ai attrapé un virus [non ce n’est pas la COVID-19] qui m’empêche de courir en fin de semaine, a-t-il indiqué. Mais ce n’est que partie remise. »

Le pilote de Terrebonne a signé une entente avec la réputée écurie de Dave Jacombs pour disputer les cinq étapes du calendrier 2022 présentées sur ce circuit routier. 

LES 10 QUÉBÉCOIS INSCRITS À MOSPORT  

  • Jean-Philippe Bergeron Saint-Donat  
  • Marc-Antoine Camirand Saint-Léonard-d’Aston  
  • Ray Courtemanche jr Montréal   
  • Louis-Philippe Dumoulin Trois-Rivières  
  • Kevin Lacroix Saint-Eustache  
  • Louis-Philippe Montour Boisbriand  
  • Andrew Ranger Roxton Pond  
  • Wallace Stacey Kahnawake  
  • Dexter Stacey Kahnawake  
  • Alex Tagliani Laval     

Recherche : Louis Butcher | Source : nascar.ca

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.