/finance
Navigation

Ray-Mont Logistiques: campagne de peur contre des patrons

Une enquête policière est en cours afin de trouver les auteurs de gestes de vandalisme

Ray-Mont Logistiques
Photo courtoisie Des opposants au projet de plateforme logistique de Ray-Mont Logistiques ont été actifs ces dernières semaines. Après les bombes artisanales déposées dans des véhicules de l’entreprise et la coupe de poteaux supportant des caméras de surveillance, des vandales s’en sont pris à la résidence d’un des patrons de l’entreprise, à Saint-Bruno-de-Montarville. L’ex-ministre Michael Fortier, aujourd’hui chez RBC, a vu sa voiture incendiée quelque jours plus tôt.

Coup d'oeil sur cet article

L’opposition au projet industriel de Ray-Mont Logistiques dans l’est de Montréal prend une tournure résolument plus radicale alors que la résidence personnelle d’un de ses dirigeants a été prise pour cible au cours des derniers jours.

• À lire aussi: Ray-Mont Logistiques: un projet paralysé depuis cinq ans

• À lire aussi: Ray-Mont Logistiques: les travaux étaient bel et bien conformes

• À lire aussi: «Ray-Mont Logistiques doit cesser les travaux», dit le ministre de l’Environnement

Dans la nuit du 8 au 9 mai, des individus se seraient présentés au domicile du vice-président Innovation de l’entreprise, à Saint-Bruno-de-Montarville, en Montérégie, armés de peinture. Le lendemain, jour de la fête des Mères, un message sans équivoque maculait les portes du garage : « Le terrain restera vague ».

« J’ai une famille, une femme et quatre enfants de moins de 10 ans. Comment croyez-vous qu’ils se sentent ? explique le patron, encore ébranlé. Évidemment, ils ne comprennent pas. Et, bien sûr, ils ont peur. Que des gens puissent penser que de poser un tel geste était une bonne idée me dépasse. »

Ray-Mont Logistiques
Photo courtoisie

Projet de plateforme logistique

L’entreprise, spécialisée dans le transport du grain, compose depuis cinq ans avec les actions d’un groupe de citoyens du quartier Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, opposé à l’implantation d’une plateforme logistique sur un terrain industriel du secteur. Malgré les manifestations et de multiples actes de vandalisme, aucun opposant n’avait encore poussé l’audace jusqu’à s’attaquer au domaine privé d’un de ses employés.

Voiture incendiée

« Le droit de manifester est fondamental en démocratie. Et je peux comprendre que l’on peut être en désaccord avec un projet, affirme Charles Raymond, PDG de Ray-Mont Logistiques. Mais lorsque les discussions cèdent le pas à l’intimidation et à la violence, ça n’est pas acceptable. Ce n’est pas comme ça, avec de la violence, que l’on règle les problèmes au Québec. »

Ce geste n’est pas sans rappeler d’autres actes, de nature criminelle, perpétrés au cours des dernières semaines contre de nombreux dirigeants. En outre, la maison de la présidente de la Banque Royale au Québec a été souillée, et la voiture d’un de ses vice-présidents, l’ancien ministre Michael Fortier, a été incendiée à son domicile. 

Et ce qui les rend encore plus ressemblants, est qu’à l’instar de ceux perpétrés contre des dirigeants de la RBC, l’acte de Saint-Bruno a aussi été revendiqué – avec photos à l’appui – sur Montréal contre-information, un site se présentant comme un organe de « nouvelles et analyses anarchistes et antiautoritaires ». Le texte, empruntant la forme d’une lettre anonyme au président de Ray-Mont, s’amuse sur le ton de la menace, des actes commis.

Ray-Mont Logistiques
Photo courtoisie

Mobilisation 6600 se dissocie

La police de Montréal et la Gendarmerie royale du Canada se sont refusées à tout commentaire. La police de l’agglomération de Longueuil a confirmé pour sa part l’ouverture d’une enquête criminelle, et être en lien avec les enquêteurs d’autres corps policiers dans ce dossier.

L’organisme Mobilisation 6600 Parc Nature MHM, aux premières loges de la lutte contre le projet de Ray-Mont Logistique, assure ne pas être à l’origine de ces dernières actions, s’en dissocie et les condamne sans ménagement.

Ray-Mont Logistiques
Photo Martin Jolicoeur

« Non, non, nous ne sommes pas du tout derrière ça. Nous, on fait des actions pacifiques, positives et constructives, explique sa porte-parole Cassandre Charbonneau-Jobin. D’ailleurs, on est à mettre la touche finale à notre Semaine d’actions [...] : ce sont des pique-niques, des conférences, des randonnées... Nous, on est pacifiques dans nos gestes et nos paroles [...] Personne n’est confortable avec ça, c’est inacceptable. »

Comme le député solidaire du quartier, Alexandre Leduc, elle craint toutefois les amalgames et déplore qu’une rencontre avec le ministère de l’Environnement, prévue en juin, ait été « annulée » à la suite des derniers gestes commis.

Le terrain de la discorde  

L’entreprise :  

  • Nom : Ray-Mont Logistiques   
  • Fondation : 1992  
  • Siège social : Montréal     
  • Secteur d’activité : Logisticien et transitaire     
  • Spécialité : Exportation de grains et céréales, du train vers les navires     
  • Cinq ports : Montréal, Vancouver, Prince-Rupert, Seattle et Charleston       

Le terrain :   

  • 2,5 millions de pi2, acheté en 2016   
  • 20 M$ déjà investis dans sa décontamination   
  • Anciennement occupé par la Canadian Steel Foundries   
  • Toujours zoné industriel.      

Le projet de Ray-Mont Logistiques :  

  • Une nouvelle plateforme logistique, voisine du port de Montréal   
  • Permettant de laisser ses anciennes installations de Pointe-Saint-Charles et de se rapprocher du port   
  • Réduisant du tiers le transport de camions lourds sur la rue Notre-Dame    
  • Réduction de 82 % des émissions de gaz à effet de serre de l’entreprise   
  • Des investissements de 80 millions $  
  • Création de 200 nouveaux emplois      

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.