/sports/racing
Navigation

Grand Prix de F1 d'Espagne: Max Verstappen opportuniste, compliqué pour Lance Stroll

Grand Prix de F1 d'Espagne: Max Verstappen opportuniste, compliqué pour Lance Stroll
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La tâche s’annonçait déjà ardue pour Lance Stroll au Grand Prix d’Espagne, mais un incident a complètement anéanti ses chances d’un bon résultat, dimanche à Barcelone. Il a terminé 15e.

Le Québécois s’élançait de la 17e position à bord d’une toute nouvelle Aston Martin qui a soulevé les passions cette fin de semaine en raison de sa ressemblance frappante avec la voiture de Red Bull. Le Québécois a gagné quelques places au départ, mais il les a perdues par la suite.

S'il semblait en mesure de trouver plus de rythme au cours de son deuxième relais en pneus tendres, son dépassement aux dépens de Pierre Gasly (AlphaTauri) a néanmoins tourné au vinaigre lorsque le Français l’a happé. Ce dernier a par ailleurs écopé d’une pénalité pour son geste.

Le mal était fait pour Stroll, qui a perdu plusieurs positions. Il n’a jamais été en mesure de revenir dans le peloton par la suite. Sebastian Vettel a quant à lui terminé 11e.

«Ce fut une course difficile, même si elle s'est en grande partie terminée par le contact avec Pierre [Gasly] lorsque je l'ai dépassé dans le virage 1, a lancé Stroll selon un communiqué de son équipe. Nous avons dû nous arrêter et vérifier la voiture, ce qui nous a coûté jusqu'à 30 secondes.»

Ceci étant dit, le Montréalais estime que les nouvelles pièces conçues par Aston Martin ont démontré tout leur potentiel, même si les résultats n’ont pas suivi. Il croit que cette première course sera bénéfique pour perfectionner le tout en vue du GP de Monaco, la fin de semaine prochaine.

«Le point positif est que la voiture se sentait mieux qu'en qualifications, ce qui est important étant donné que nous avons une nouvelle [voiture]. Il faudra revoir le week-end, regarder ce qu’on a appris et l’appliquer à Monaco. Je suis très excité pour la prochaine course», a ajouté Stroll.

Devant, Charles Leclerc (Ferrari) se dirigeait vers une victoire aisée, mais son moteur n’a pas tenu le coup. Max Verstappen (Red Bull) a gagné, non sans l’aide de son coéquipier Sergio Perez qui l’a laissé passer en vertu des consignes d’équipe. Avec sa quatrième victoire en six courses, le champion du monde en titre prend donc le premier rang au classement des pilotes devant Leclerc.

George Russell (Mercedes) est monté sur la troisième marche du podium, tandis que le Canadien Nicholas Latifi (Williams) a terminé devant son coéquipier Alexander Albon en prenant la 16e place au classement final.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.