/sports/tennis
Navigation

Roland-Garros: une défaite au pire moment pour Shapovalov

Le Canadien ne digère pas la décision de l’ATP de ne pas décerner de points à Wimbledon

TENNIS-SUI-ATP
Photo AFP Denis Shapovalov avait participé à une séance photos à Genève, en Suisse, plus tôt en mai.

Coup d'oeil sur cet article

PARIS | Il y a des défaites qui font plus mal que d’autres. Denis Shapovalov a parlé longtemps de la douleur qu’il a vécue durant ce match de premier tour à Roland-Garros, mardi, dans lequel il s’est facilement avoué vaincu par le Danois Holger Rune. 

• À lire aussi: La confiance de «tonton Nadal»

• À lire aussi: À Wimbledon ou pas? La question divise

• À lire aussi: La reine des retours est de retour

 Car cette sèche défaite de 6-3, 6-1 et 7-6 (4) aux mains de Rune, un jeune en pleine ascension qui occupe déjà le 40e rang de l’ATP, ne pouvait arriver à un pire moment. 

Le 15e mondial, 14e favori à Paris, espérait profiter des deux prochaines semaines à la Porte d’Auteuil pour engranger de précieux points au classement. 

En raison de la décision conjointe de l’ATP et de la WTA de ne pas en distribuer à Wimbledon – une forme de représailles envers le tournoi, qui a banni les Russes et les Biélorusses à la suite de l’invasion de l’Ukraine –, Shapovalov perdra à la mi-juillet les 720 points que lui avait permis d’obtenir sa demi-finale au All England Club, l’an dernier. 

En désaccord avec tout

Selon ses résultats des prochaines semaines, lors de compétitions sur gazon qui préparent pour la troisième levée du Grand Chelem de la saison, il risque fort de se voir exclu du top 20 mondial en juillet, voire de se retrouver plus bas encore. 

Amèrement déçu, en conférence de presse, le joueur de 23 ans s’est dit mardi en désaccord tant avec la décision de Wimbledon qu’avec celle de l’ATP. 

« Je comprends qu’il y ait cette situation politique en jeu, mais, encore une fois, c’est un tournoi de tennis qui doit accueillir les meilleurs athlètes au monde, peu importe d’où l’on vient. Tout le monde devrait pouvoir participer, a d’abord énoncé le gaucher. 

« Mais je ne suis pas d’accord non plus avec l’ATP de retirer ces points, a-t-il ajouté. La majorité des personnes que cela affecte sont les gens qui sont en haut du classement, “Huby” [Hubert Hurkacz], Novak [Djokovic], moi-même, [Matteo] Berrettini qui ne joue pas ici à Paris. »

« Shapo » estime que l’ATP aurait pu gérer la situation différemment, en offrant par exemple 50 % des points. Comme plusieurs autres joueurs, il dit ne pas avoir été mis au courant des démarches. 

L’Ontarien ne sait d’ailleurs pas s’il sera à Wimbledon à la fin juin. Il se donne les deux prochains jours pour y penser. 

« Je me concentrais sur [Roland-Garros], puisque je pensais que ce serait un tournoi important pour engranger le plus de points possible », a-t-il expliqué. 

ShapovalOUT

Bien sûr, la situation entre Wimbledon et l’ATP est hors de son contrôle. Mais Shapovalov avait sa destinée – et celle de son classement – en main mardi, quand il s’est présenté sur le court numéro 12 à 11 h, heure de Paris. 

Certes, s’il avait pu choisir qui se dresserait de l’autre côté du filet pour ce match de premier tour, le Canadien n’aurait peut-être pas opté pour Rune. 

À seulement 19 ans, le Danois pointe déjà au 40e rang mondial. Il a récemment remporté le titre au tournoi sur terre battue de Munich, puis il a fait la demi-finale à Lyon tout juste avant de s’envoler pour Roland-Garros. 

Shapovalov n’a jamais vraiment été dans le coup, si ce n’est qu’en fin de troisième manche, quand il a brisé son jeune rival à 5-4, lorsque celui-ci servait pour la victoire. 

Mais la 14e tête de série n’a pu tenir le rythme au bris d’égalité et ses chances d’allonger le match se sont envolées. 

Trop de fautes directes

Mardi, le terrain semblait trop petit pour « Shapo », qui a été coupable de pas moins de 53 fautes directes. 

« Comme j’ai un jeu agressif, quand ça ne marche pas, ça ne marche pas », a pointé celui qui travaille désormais avec son compatriote Peter Polansky. 

« Cela faisait longtemps que je n’avais pas commis autant de fautes, a-t-il ensuite dit. Évidemment, c’est toujours mauvais quand cela se passe en Grand Chelem. C’est quelque chose qu’il faut que j’améliore, il faut que je fasse des changements. »

Shapovalov devra vite s’ajuster, avant que ne commencent les tournois préparatoires sur gazon. Ou encore, s’il opte pour cette voie, il pourra profiter d’une pause de deux semaines durant Wimbledon afin de peaufiner son jeu.  

En direct de paris  

Du fromage à la crème pour le 6-0 d’Andreescu 

Quelques heures après sa victoire en deux temps contre la qualifiée belge Ysaline Bonaventure lundi, Bianca Andreescu a participé à une vidéo humoristique publiée sur Instagram, dans laquelle un blogueur lui propose « du fromage à la crème » pour son bagel.

- Hé Bianca, veux-tu du fromage à la crème ? lui demande David Chen.
- Pourquoi ? répond la Canadienne.
- Pour ce bagel ! précise Chen.
- Oh oui, svp ! lance Andreescu, avant de partir à rire. 

TENNIS-SUI-ATP
Capture d'écran tirée d'Instagram

Dans le jargon du tennis, un bagel est une manche qui se termine par le pointage de 6-0. L’expression est née de la ressemblance entre le petit pain avec un trou au milieu et le chiffre 0. 

Chen est un joueur de tennis amateur qui publie sur ses réseaux sociaux plusieurs photos et vidéos avec les pros qu’il croise lors de tournois. Il s’est d’ailleurs lié d’amitié avec certains d’entre eux. 

La vidéo a notamment été reprise par le site web du Figaro, avec le titre « Andreescu chambre [se moque de] son adversaire après lui avoir infligé un 6-0 ». D’autres sites amateurs ont été encore plus virulents, accusant l’Ontarienne de 21 ans d’avoir manqué d’esprit sportif à l’endroit de sa rivale du premier tour, qui occupe le 168e rang. Pourtant, lundi, la Canadienne n’avait pas du tout l’air d’avoir envie de se moquer de Bonaventure, qu’elle a plutôt louangée pour son jeu et « ses bonnes tactiques ». L’ex-quatrième mondiale était vraiment soulagée d’être passée à travers ce test.

Si Andreescu, maintenant classée 72e, semble plutôt fière de ce 6-0 sur la vidéo, un pointage somme toute rare, elle ne l’a pas pour l’instant repris sur ses propres réseaux sociaux. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.