/world/usa
Navigation

Tuerie au Texas: la journée du tireur retracée

Coup d'oeil sur cet article

L’adolescent ayant ouvert le feu mardi dans une école primaire d’Uvalde au Texas, tuant au moins 18 enfants et un adulte, venait de faire feu sur sa grand-mère dans cette petite ville située à l’ouest de San Antonio, selon les autorités qui ignorent ses mobiles. 

• À lire aussi: 21 personnes tuées, dont 18 enfants, dans une fusillade dans une école primaire du Texas

• À lire aussi: «Quand allons-nous affronter le lobby des armes?» demande Biden

Identifié comme Salvador Ramos, âgé de 18 ans, le jeune homme serait un citoyen américain et était étudiant au lycée d’Uvalde, a indiqué le gouverneur du Texas Greg Abbott, sans préciser s’il avait été diplômé cette année.

Une photo d’identité diffusée dans les médias locaux montre un jeune homme aux cheveux bruns mi-longs, le visage pâle et sans expression.

Le tireur présumé, Salvador Ramos.
Photo Instagram
Le tireur présumé, Salvador Ramos.

Avant de perpétrer cette tuerie, il aurait «tiré sur sa grand-mère», a poursuivi M. Abbott, soulignant ignorer les liens entre les deux évènements.

Selon un élu local, cette femme a été transportée dans un hôpital de San Antonio. L’hôpital University Health de San Antonio a confirmé avoir admis une femme de 66 ans dans un «état critique» après la tuerie, sans confirmer son identité.

Puis, équipé d’un gilet pare-balle et d’un fusil, selon le sergent Erick Estrada du département de la Sécurité du Texas, il se serait enfui en voiture qu’il aurait abandonnée près de l’école primaire Robb après avoir eu un «accident spectaculaire».

Photo REUTERS

Vers 11H30, retrouvé par la police, il s’est précipité à l’intérieur de l’école et a ouvert le feu dans plusieurs classes, a précisé sur CNN le sergent Estrada.
  

  •  Écoutez l'entrevue avec Julie Lesage, résidente de Houston, au Texas sur QUB radio :    

Fin d’année

Pour les élèves, âgés d’une dizaine d’années au plus, et les enseignants de cette école de 500 élèves à majorité hispanique, la fin de l’année était fixée à jeudi.

Le policier a précisé qu’aucune poursuite en voiture n’avait été signalée par les forces de l’ordre locales, semblant suggérer que l’accident de circulation n’avait pas été provoqué. 

Photo tirée d'Instagram

Il a été tué lors d’un échange de tirs avec les forces de l’ordre. Deux policiers ont également été blessés sans gravité, a indiqué le gouverneur Abbott.

Selon Pete Arredondo, le chef de la police du district scolaire d’Uvalde chargé de l’enquête, il aurait agi seul.

À VOIR AUSSI... 

Les enquêteurs tentent d’obtenir «des informations détaillées sur le profil» du jeune tueur, «ses mobiles, le type d’armes utilisées et s’il avait l’autorité légale pour les posséder», a indiqué le gouverneur Abbott.

Le sergent Erick Estrada a indiqué ignorer s’il était connu des forces de l’ordre. 

Sur les réseaux sociaux, il est associé à un compte Instagram, supprimé après la tuerie, qui contient plusieurs photos : deux autoportraits en noir et blanc où il apparaît vêtu d’une veste à capuche, les cheveux jusqu’à la nuque, et la photo d’un chargeur de fusil. Sur un autre cliché, on voit également deux fusils semi-automatiques.

Écoutez le compte-rendu d'Alexandre Moranville-Ouellet au micro de Benoît Dutrizac sur QUB Radio: 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.