/sports/tennis
Navigation

Le tennis professionnel masculin est de retour

Le Complexe de Saint-Augustin recevra un tournoi M25 ITF en octobre

rancis Milloy, de Tennis Canada, et Pierre-Luc Tessier
Photo Stéphane Cadorette Francis Milloy, de Tennis Canada, et Pierre-Luc Tessier, propriétaire et directeur général du Complexe de Saint-Augustin-de-Desmaures, attendent fièrement la visite des joueurs de l’ITF en octobre.

Coup d'oeil sur cet article

Ça sent encore le neuf et la peinture est à peine sèche au Complexe de tennis intérieur de Saint-Augustin-de-Desmaures, mais déjà, tout est prêt pour recevoir de la visite professionnelle avec un tournoi M25 ITF, du 24 au 30 octobre.

Le nouveau dôme a ouvert ses portes le 4 octobre dernier après des investissements de 4 millions de dollars et le succès a vite été au rendez-vous.

Avant même que les 1150 membres actuels ne foulent les terrains à surface dure, le propriétaire et directeur général Pierre-Luc Tessier avait son projet en tête, soit de recevoir la relève professionnelle du circuit ITF dans le cadre d’un événement doté d’une bourse de 25 000 $. 

Avec la bénédiction de Tennis Canada, ce sera mission accomplie dans cinq mois et le tournoi reviendra sur une base annuelle, tant que l’organisation le désirera. L’événement sera l’équivalent des tournois qui étaient appelés Futures dans une autre vie.

« C’est un tournoi international, mais c’est sûr qu’en étant au Canada, on va favoriser les joueurs canadiens. Pour avoir organisé un tel tournoi à Gatineau, on va avoir des joueurs de partout dans le monde quand même. Tout junior qui veut faire des points doit passer par les tournois d’entrée comme ça. 

« Le niveau de jeu est vraiment intéressant et on va découvrir la relève. Je peux garantir que les meilleurs jeunes joueurs au monde qui veulent se faire un nom vont passer ici », a promis Tessier.

Un bon tremplin

Il n’y a pas eu de tournois de cet échelon au Canada depuis ceux de Sherbrooke et de Gatineau. À cette occasion, en 2018, de jeunes prétendants répondant aux noms de Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov étaient sortis vainqueurs. La suite de l’histoire est bien connue.

« Le volet haute performance de Tennis Canada a réalisé que ces tournois sont super importants pour la relève. On a de bons jeunes qui sont en train de monter et ils ont besoin des points amassés dans ces tournois pour continuer », a fait valoir Francis Milloy, gestionnaire des événements professionnels et nationaux au Québec pour Tennis Canada.

Le tournoi s’avérera l’occasion idéale pour les amateurs de tennis de découvrir la prochaine vague de joueurs à surveiller au pays, dont le jeune Montréalais Jaden Weekes, 24e junior au monde à 17 ans. 

« Au calendrier, on sera proche du Challenger de Drummondville avec une bourse de 75 000 $, donc je ne serais pas surpris que de bons joueurs d’ailleurs veuillent venir ici pour se faire la main », a indiqué Tessier.

Des invitations

L’organisation s’attend à recevoir quelques joueurs du top 300 mondial dans son tableau de 32 joueurs. 

« Il y a des joueurs là-dedans qui sont en pleine ascension et qu’on verra rapidement parmi les top 30 ou 40 au monde. On a vécu ça à Gatineau avec Ugo Humbert », a rappelé Tessier.

Un mois avant le tournoi ITF, un tournoi préparatoire sera présenté avec 32 joueurs, dont une dizaine de la région. Le gagnant obtiendra un laissez-passer pour les qualifications du tournoi ITF, qui auront lieu les 22 et 23 octobre.

Pierre-Luc Tessier estime que de 3500 à 4000 spectateurs pourraient défiler à Saint-Augustin pendant la semaine. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.