/news
Navigation

Des Québécois coincés à Punta Cana depuis deux jours

Coup d'oeil sur cet article

Des centaines de passagers d’Air Transat sont coincés à Punta Cana, en République dominicaine, depuis jeudi et déplorent être laissés à eux-mêmes. 

Le vol TS399 devait partir de Punta Cana le 26 mai en direction de Montréal, mais n’a pas pu décoller en raison d’un bris mécanique. 

Les passagers ont dû attendre deux heures avant d’apprendre que le vol était finalement annulé et qu’ils seraient redirigés vers leur hôtel. 

«On nous a offert comme excuse un bon de 15$ pour se nourrir toute la journée pendant qu’on attendait à l’aéroport, sans aide, sans nouvelles, sans information, aucun contact. C’était vraiment horrible», raconte Vanessa Lemieux, une passagère coincée en République dominicaine. 

Un porte-parole d’Air Transat a confirmé à TVA Nouvelles qu’un nouvel appareil a été envoyé à Punta Cana et que les passagers devraient être de retour à Montréal samedi soir. 

Les passagers auraient reçu, selon Bernard Côté, porte-parole d’Air Transat, trois bons de 15$ américains pour s’approvisionner à l’aéroport et que des communications auraient été transmises aux 30 minutes. 

Deux fois en une semaine

Il s’agit de la deuxième fois en une semaine que des passagers sont coincés à l’étranger en raison de l’annulation d’un vol d’Air Transat pour des problèmes mécaniques. 

Le 21 mai, 220 passagers ont été bloqués à Lisbonne, au Portugal, pendant 24 heures en raison d’un problème de sécurité dans l’appareil qui devait les transporter. 

- D’après les informations de Samsara Rainville

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.