/opinion/blogs/columnists
Navigation

Cohabiter avec les moins privilégiés

Coup d'oeil sur cet article

Depuis quelques semaines, un nouveau refuge pour personnes en situation d’itinérance a ouvert ses portes près de chez moi.

Résultat : il y a davantage de personnes sans domicile fixe dans le quartier, au grand dam de certains résidents.

Je jouais au soccer dans mon parc préféré récemment lorsque j’y ai remarqué un achalandage inhabituel. 

Un groupe d’une quinzaine de personnes, qui semblaient être en situation d’itinérance, était assis. 

Quand notre ballon allait dans leur direction, ils nous le renvoyaient, tout sourire.

Je n’avais jamais vu ces personnes dans ce parc que je fréquente plusieurs fois par semaine. Nous avons déduit qu’elles attendaient l’ouverture du nouveau refuge situé tout près.

  • Écoutez la chronique de Madeleine Pilote-Côté au micro de Geneviève Pettersen sur QUB radio:

Ça ne fait pas l’affaire de tous

Des résidents se sont plaints de cette nouvelle proximité avec ces personnes défavorisées. Certains ont peur pour la salubrité du quartier, d’autres pour leur sécurité et celle de leurs enfants.

Depuis l’ouverture du refuge, mes amis et moi avons remarqué une sécurité accrue au parc. 

Des gardiens y font maintenant des rondes toute la journée.

Avec tout ça, je me demande vraiment si les embourgeoisés ont perdu la capacité de cohabiter avec les moins nantis.

Beaucoup à y gagner

À force de vouloir chasser les gens en situation d’itinérance de nos quartiers, on passe à côté de belles opportunités de travailler notre ouverture.

Ça donne quoi de partager son quartier avec des personnes plus défavorisées ?

Cela peut contribuer à briser leur isolement social, à ce qu’elles se sentent moins stigmatisées.

Ça permet aux personnes favorisées de sortir de leur bulle et d’être en contact avec d’autres réalités de la vie. 

À force d’être trop centrés sur nous-mêmes, on oublie qu’il y a une diversité de gens et que tous devraient avoir leur place.

La mixité sociale dans les quartiers, ça nous humanise, tout simplement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.