/misc
Navigation

Souveraineté: le supplice de la goutte

Coup d'oeil sur cet article

Y a-t-il un chemin direct allant du nationalisme du Québec vers la souveraineté du Québec ? Si on en croit les analystes politiques ces jours-ci, ça semble de plus en plus évident.

Je ne veux pas me claquer les bretelles, mais je faisais ce constat en février 2019, à peine quatre mois après l’élection de François Legault, aux grands cris de mes détracteurs.

Les avoir à l’usure

Évidemment, il n’existe aucune réunion où les apparatchiks indépendantistes fomentent une sécession haut et fort, mais rions un peu.

« Si on ne peut pas convaincre les Québécois que l’indépendance est un projet emballant, une vision futuriste et un rêve de société, on va les avoir à l’usure ! »

« Les fameuses conditions gagnantes ne viendront jamais d’elles-mêmes, on va les provoquer. Comment ? De la même façon qu’on fait bouillir les grenouilles : petit à petit, à feu tout doux. »

« Si on provoque assez de chicanes, plus personne ne voudra jouer avec nous, on aura juste à dire que c’est nous qui ne voulons plus jouer ! »

Le supplice de la goutte

En choisissant le nationalisme identitaire comme créneau politique, François Legault joue gros. Ce n’est évidemment pas le fruit du hasard s’il picosse le fédéral sur tous les sujets irritants.

Comme un moustique, il tourne, revient, bourdonne et tourmente Ottawa dans l’espoir qu’on finisse par lever la main pour l’écraser.

Comme un disque collé, il revient sans cesse rejouer ce morceau « d’eux autres » contre « nous autres », sourire aux lèvres, en sachant très bien qu’un jour ou l’autre son ennemi va craquer.

Alors, il aura deux choix, et c’est là qu’il risque de périr par sa propre épée.

Un nouveau beau risque du fédéralisme renouvelé reviendrait à le mettre à genoux devant Ottawa, ce qu’il reprochait tant à Philippe Couillard.

Un référendum pourrait bien à nouveau se solder par un NON.

Jamais deux sans trois !

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.