/opinion/blogs/columnists
Navigation

Ça n’a pas de bon «sein»!

Coup d'oeil sur cet article

Il y a quelques jours, une jeune femme du nom de Éloÿse Paquet Poisson se serait fait demander par des agents de la paix de couvrir sa poitrine nue alors qu’elle était dans un parc de Québec.

Selon l’article du 24 heures dans lequel j’ai lu cette nouvelle insolite cette semaine, la « loi n’interdit pas aux femmes de dévoiler leur poitrine. »

Ça vous est déjà arrivé de voir une femme, seins nus, dans un lieu public ? Quelle a été votre réaction ?

Et avez-vous déjà vu un homme torse nu déambuler en public ? Quel effet cela vous a-t-il fait ?

Dans notre société qui tend vers l’égalité des sexes, je me demande pourquoi une poitrine de femme dévoilée choque encore autant.

Ce qui est bon pour pitou est bon pour minou !

Dès que je suis née, mon corps a été contrôlé. Il fallait m’habiller de manière à ce que je cache mes futurs attributs. C’était comme ça.

Toute petite, alors que ma poitrine était aussi plate que celle de mes amis garçons, je devais mettre des maillots de bain qui la couvraient. 

Au primaire, j’ai dû rapidement commencer à porter des soutiens-gorges question d’éviter que l’on voie la forme de mes seins qui commençaient à pousser. 

Au secondaire, on nous donnait des retenues si notre décolleté était trop plongeant.

Aujourd’hui, je n’ai plus envie que la honte que les femmes éprouvent en lien avec leur poitrine régule leur vie.

Ce n’est pas normal que le contrôle que l’on impose au corps des femmes soit évalué en fonction de l’effet de ce dernier sur les autres.

Des seins, c’est des seins et ce n’est pas le problème des femmes si la société leur impose une autre connotation.

Si vous voyez une femme, seins nus, cet été, c’est peut-être tout simplement parce qu’elle se sent égale aux hommes. 

Et elle a raison.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.