/entertainment/shows
Navigation

Moby Dick, Hamlet, du cirque et des lutteurs au Diamant

Exclusivités, primeurs et première mondiale au rendez-vous

Robert Lepage, le directeur général Steve Labrie et quelques artisans de la saison Automne 2022 du Diamant.
Photo Yves Leclerc Robert Lepage, le directeur général Steve Labrie et quelques artisans de la saison Automne 2022 du Diamant.

Coup d'oeil sur cet article

Une première mondiale, un Hamlet revisité et le classique Moby Dick avec des acteurs et une cinquantaine de marionnettes: Le Diamant propose une saison automnale où la théâtralité s’exprimera par la danse, le cirque, la musique, les marionnettes et l’art numérique.

Robert Lepage a dévoilé, mardi, les neuf spectacles et les deux soirées de lutte qui seront à l’affiche au Diamant en septembre, en octobre, en novembre et en décembre.

«Nous sommes convaincus que vous serez étonnés», a lancé le créateur et metteur en scène après un coup de gong dans le Foyer du Diamant.

Grand succès depuis les débuts du Diamant, les lutteurs de la North Shore Pro Wrestling présenteront un premier gala le 2 septembre et un deuxième, le 19 novembre.

Première mondiale, Johanne Madore dévoilera, du 13 au 15 octobre, sa création NYX, une rencontre entre le cirque et la danse.

Le spectacle de cirque NYX, de la metteuse en scène Johanne Madore.
Photo courtoisie, Rolline Laporte
Le spectacle de cirque NYX, de la metteuse en scène Johanne Madore.

Une proposition qui revisite des éléments archétypaux de la féminité et qui s’inspire des souvenirs d’adolescence de la metteuse en scène, qui s’intéresse au cirque depuis une vingtaine d’années. NYX, c’est la déesse de la nuit.

«C’est un spectacle très féminin avec une équipe toute féminine qui honore les femmes du cirque. Des femmes qui sont très fortes et très puissantes», a fait remarquer Johanne Madore.

Des marionnettes

Le Diamant accueillera la compagnie torontoise Why Not Theatre, qui proposera, les 10, 11 et 12 novembre, avec Prince Hamlet, une version remixée et repensée du classique de Shakespeare, présentée en exclusivité à Québec.

Le spectacle Prince Hamlet, de la compagnie torontoise Why Not Theatre.
Photo courtoisie, Bronwen Sharp
Le spectacle Prince Hamlet, de la compagnie torontoise Why Not Theatre.

«Hamlet est joué par une femme et l’histoire est racontée par Horatio, un personnage qui est sourd et muet», a mentionné Lepage.

Un spectacle présenté en anglais et en langue des signes américaine, avec surtitres français pour un public avec ou sans déficience auditive.

En primeur, les 24, 25 et 26 novembre, Moby Dick mettra en vedette sept acteurs, une cinquantaine de marionnettes, des projections vidéo, un orchestre «englouti» et une baleine de «taille baleine».

On retrouvera aussi Muse, de FLIP Fabrique (du 15 au 17 décembre), les Sept branches de la rivière Ota (du 17 au 25 septembre), Becoming Chelsea (du 27 au 29 octobre), La fureur de ce que je pense (du 8 au 10 décembre), Joue à Tom Waits, de L’orchestre d’hommes-orchestres (les 29 et 30 septembre), et la création de danse Crypto, de Guillaume Côté (du 3 au 5 novembre).

Le danseur et chorégraphe Guillaume Côté et la création «Crypto».
Photo courtoisie, Karolina Kuras
Le danseur et chorégraphe Guillaume Côté et la création «Crypto».

Pour la première fois, Robert Lepage s’est impliqué à fond dans le choix des objets théâtraux.

«On a mis, en place, lors de la pandémie, une direction artistique avec une équipe de programmation qui va voir des shows, qui rapporte ce qu’elle a vu et qui en discute. Il n’y en avait pas vraiment au début du Diamant. Il faut dire, aussi, que j’étais occupé à faire des spectacles», a lancé le créateur, occupé, en ce moment, par la création du spectacle sur Riopelle qui sera présenté en avril, en mai et en juin 2023 chez Duceppe et qui s’arrêtera, plus tard, au Diamant.

Robert Lepage est conscient que la reprise des arts de la scène, après deux ans de pandémie, se fait un peu lentement.

«Les gens ont été un peu échaudés par les nombreuses annulations durant la pandémie. Ils veulent être certains que ce qui est annoncé va être présenté avant d’acheter des billets. C’est quelque chose qui va revenir, mais ça va prendre un temps», a-t-il indiqué.

La programmation complète et détaillée du Diamant est en ligne à lediamant.ca. Les billets seront mis en vente jeudi à partir de midi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.