/entertainment/radio
Navigation

Paul Arcand veut passer à autre chose

L’animateur quittera son émission matinale dans deux ans

Paul Arcand
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

C’est la fin d’une époque. Paul Arcand, qui règne en maître sur le créneau matinal à la radio montréalaise du 98,5 FM depuis près de vingt ans, quittera la barre de son émission dans deux ans.

• À lire aussi: L'animateur Paul Arcand quittera son émission de radio dans deux ans

Celui qu’on surnomme «le roi des ondes» a annoncé en ondes jeudi matin qu’il ne renouvellera pas son contrat quand celui-ci viendra à échéance en 2024.

«Je veux, dans deux ans, passer à autre chose», a indiqué l’animateur après avoir remercié ses auditeurs pour leur fidélité et les résultats «exceptionnels» du dernier sondage Numeris publié la veille.

«J’aime mieux vous le dire directement parce que ça peut fuiter ou sortir tout croche. J’ai dit à mes patrons que j’avais l’intention de compléter mon entente actuelle, ce qui veut dire animer l’émission du matin pendant deux ans. Mais je ne veux pas renouveler l’entente et je ne veux pas prolonger mon contrat.»

L’heure de la retraite n’a toutefois pas encore sonné pour Paul Arcand. L’animateur de 62 ans a souligné qu’il avait pris cette décision longuement mûrie pour développer d’autres projets, notamment des documentaires: «J’ai l’intention de travailler, de garder un micro, faire ce que j’aime, faire des entrevues, a-t-il détaillé. Je ne sais pas comment ça va se passer. Mais ça ne sera pas dans le cadre d’une émission du matin. J’ai plein d’idées et je travaille sur une série dont je ne peux pas encore parler.»

  • Écoutez la chronique de Gilles Proulx au micro de Richard Martineau sur QUB radio : 

Changement de garde

Avec l’annonce de ce départ dans deux ans, c’est une page de l’histoire de la radio québécoise qui se tourne. Paul Arcand anime à la radio du matin depuis 32 ans. Il a commencé sur les ondes de CJMS en 1990, avant de faire le saut à CKAC en 1994, puis au 98,5 FM en 2004. Son émission Puisqu’il faut se lever trône au sommet des sondages d’écoute depuis plusieurs années.

Le départ anticipé de Paul Arcand laisse beaucoup de temps aux dirigeants du 98,5 FM pour trouver la perle rare qui succédera à son redoutable morning man. Dans l’immédiat, la station doit aussi nommer la personne qui remplacera Bernard Drainville, qui a récemment quitté l’animation de son émission quotidienne pour retourner en politique sous les couleurs de la CAQ.

On assiste actuellement à un changement de garde sur les ondes du 98,5 FM. Paul Houde, une autre grosse pointure de la station, a annoncé le mois dernier qu’il animera sa dernière émission le 19 juin après avoir vu son contrat ne pas être renouvelé par Cogeco. Il sera remplacé par Elisabeth Crête l’automne prochain. Jacques Fabi a aussi confirmé qu’il tirera sa révérence dans quelques semaines après avoir animé à la radio la nuit pendant 45 ans.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.