/lifestyle/food
Navigation

Dans la cuisine avec Tamy Emma Pepin: les découvertes au menu

0528 Zeste Dans la cuisine avec
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Tamy anime sur la plateforme Vrai, l’émission culinaire Resto pop-up !

Dans chaque épisode, un chef invité crée un menu spécial, le temps d’une soirée à l’ambiance festive, permettant ainsi de faire découvrir aux téléspectateurs sa culture culinaire d’origine.

Tamy est une voyageuse dans le cœur et dans l’âme. Née d’un père québécois et d’une mère marocaine, elle passe d’ailleurs plusieurs mois par an au Maroc.

Ce sont aussi ses différentes participations à des émissions de voyages qui ont nourri cette passionnée de rencontres gastronomiques, touristiques, culturelles et artistiques.

Tamy est une amoureuse des produits de qualité, dans le respect de la nature et de ceux et celles pour qui ils ont été produits. 

Questionnaire gourmand 

Le matin, thé ou café ?

Café le matin, thé sancha plutôt l’après-midi et tisane en soirée.

Croissant ou gruau, fruits... ?

Toast d’un pain au levain généralement avec un peu de fromage. J’aime beaucoup les fruits frais, en fait, tout ce qui est très frais et même rafraîchissant me séduit. Du yogourt, du gruau, des petits fruits rouges, des céréales, tout dépend du moment et avec qui je suis.

Pain tranché ou baguette ?

Baguette, j’aime aussi acheter du pain multigrain, des pains traditionnels du pays que je visite, par exemple.

Fromage ou dessert ?

Spontanément, je dirais plutôt fromage. Là encore, découvrir les produits locaux des pays ou régions que je visite est un réel bonheur. J’aime les fromages à pâte ferme le plus souvent, comme le Comtomme de la fromagerie La Station, à Compton, mais lorsque je vais au marché Jean-Talon, à la fromagerie Qui lait cru ou Hamel, je leur demande des conseils. C’est parfait de se mettre dans l’esprit de découverte et je ne suis jamais déçue, surtout avec les fromages du Québec. Sinon, j’aime les desserts pas trop sucrés, la tarte au citron, les tartelettes aux petits fruits rouges, comme les framboises.

Viande ou poisson ?

Plutôt poisson. Généralement les poissons à chair blanche, mais aussi les truites saumonées.

Ce qui te rend heureuse lorsque tu reçois une assiette au restaurant ?

Que celle-ci soit appétissante, colorée, variée, qu’il y ait plusieurs ingrédients éclatants, même pour une salade.

Avec le steak, salade ou frites ?

Les deux (rire) !

Caramel ou chocolat ?

Je suis une amoureuse du chocolat, noir, au moins 75 % de cacao et plus. Parfois un chocolat avec une petite fantaisie, des noix, des éclats de fèves de cacao, des amandes, des fruits séchés, de la fleur de sel...

0528 Zeste Dans la cuisine avec
Agnes - stock.adobe.com

Gâteau ou biscuit ?

Biscuit. J’aime les biscuits à l’avoine et aux raisins, aux amandes, les biscottis.

Ton gâteau d’anniversaire ?

Un gâteau avec de la pâte d’amande, un fraisier ou un framboisier.

Fraisier
Photo courtoisie
Fraisier

Blanc ou rouge ?

Principalement des vins nature, nous avons accès, ici, au Québec et au canada, à un choix incroyable dans cette catégorie, même à la SAQ, et là encore, je me laisse porter par les suggestions et au restaurant par le sommelier, un métier que je respecte beaucoup. J’aime bien les vins de l’agence de vins Les vins Dame-Jeanne et de l’agence Œnopole comme le délicieux Domaine Chamonard.

Bulles ou cocktail pour l’apéro ?

Cocktail, en ce moment, je suis très tequila. Une bonne margarita avec de bonnes herbes fraîches, des agrumes... J’aime aussi les cocktails avec une pointe d’amertume, c’est souvent des découvertes. Là encore, les barmans et mixologues proposent des choses très créatives et je leur laisse le soin de me faire découvrir leurs créations.

Présente-moi ton accessoire de cuisine chouchou et pourquoi l’avoir choisi ?

Oh, ça, c’est bien émotif pour moi, car ces objets me suivent partout depuis que j’ai quitté la maison familiale. Les cuillères en bois de ma maman.

As-tu un petit rituel lorsque tu prépares les repas ? Petit verre de vin, musique d’ambiance, tu chantes ?

Ce que je peux dire, c’est que mes invités seront mis à contribution, musique, vin, et très bonne discussion. Sinon, si je suis seule, j’écoute des podcasts, c’est un moment de pause de vie, de calme, souvent de belles découvertes et réflexions.

Recevoir à la maison, c’est important pour toi ?

L’acte de se rassembler pour manger est à mon sens une des plus belles expériences humaines. Pour moi, c’est une occasion de partage, de plaisir, un échange d’énergie. Lorsque je reçois des amis, j’aime préparer un poisson au four, accompagné de pommes de terre rôties avec des fines herbes, des asperges si elles sont de saison, autrement je remplace avec d’autres légumes ! Et plusieurs petites entrées à partager... du pain au levain, des aliments frais : tomates zébrées, burrata, basilic. La roquette pour son côté poivré, le radicchio pour sa douce amertume, endives, avocats, noix de pin... ça dépend des saisons.

Raconte-moi la réalisation culinaire dont tu es fière.

De réussir une recette familiale de ma maman, originaire du nord du Maroc. Elle m’a initiée à la préparation de la tortilla et lorsque je la fais et que celle-ci se rapproche le plus possible des saveurs originelles, proche de celles de ma maman, je suis au comble du bonheur. Pommes de terre, œufs, persil frais, fromage, les épices douces. Aussi, j’étais plutôt fière la première fois où j’ai fait et réussi un risotto. C’était un risotto au parmesan avec un peu de truffes, du steak grillé, et une poignée de roquette. Savoureux !

Ça sentait quoi chez toi, dans la cuisine, lorsque tu étais petite ?

Comme beaucoup d’enfants au Québec, la sauce à spaghetti est un incontournable, le pâté chinois, mais aussi les épices dans le mortier, l’odeur de la semoule que ma maman préparait avec amour. Sinon, j’ai un souvenir d’enfance au Maroc, chez mon oncle qui avait préparé un fabuleux méchoui. Les enfants couraient partout, avec les cris et les rires, les fleurs, les fruits, les odeurs de l’agneau sur les douces braises, le vent, le soleil, la joie partout. Cela m’émeut encore en y repensant. Comme quoi, les souvenirs sensoriels, olfactifs, subliment l’émotif et nourrissent notre âme. 

Carnet d’adresses 

Tes restos préférés ?

Montréal : Vin Mon Lapin, Vin Papillon, J’ai faim, Tiers Paysage, Candide, Bouillon Bilk, Leméac, L’express et Monarque

Québec : L’affaire est ketchup

Marrakech : Plus 61

Espagne : Bar Milagros, à Ibiza

New York : Wallsé et Lucien

Produits culinaires chouchous ?

Puisque je suis régulièrement au Maroc, j’ai découvert dernièrement une huile d’olive vraiment exceptionnelle du Domaine Sauvage. C’est au Maroc, à environ 30 km de Marrakech. Ce couple, Souhail et Delphine, a transformé une terre désertique en véritable oasis de biodiversité. Les repas là-bas sont mémorables. Les assiettes sont très colorées... des légumes sautés, de la roquette hyper poivrée, des fleurs comestibles, du vin, des olives, du miel au thym... La topographie est incroyable, on voit l’horizon et le contraste entre la ferme et les collines désertiques avoisinantes est absolument marquant. Je me sens en totale liberté lorsque je suis près de la terre, lorsque je sens l’air, le vent. C’est mon petit paradis.

0528 Zeste Dans la cuisine avec
Photo Adobe Stock

Plat préféré au restaurant ?

Le spaghetti au homard chez Joe Beef, les côtelettes d’agneau et les poissons chez Mylos, le poulet portugais à la Poule mouillée, le potage à l’oseille à l’Express et les raviolis de veau à la Brasserie Bernard.

De quoi ne peux-tu pas te passer en cuisine ?

Mon père était agronome et avec lui, nous avons fait le tour du Québec agricole, des acériculteurs, donc, le sirop d’érable. D’ailleurs, dans la famille Pépin, il y a une érablière toujours en activité commerciale. Sinon, citron, beurre, huile d’olive, fines herbes fraîches, persil, menthe, basilic, romarin.

Gourmandise coupable ?

Chips, pas trop coupable (rire) !

Ton style de cuisine préféré ?

Je crois qu’il n’y a plus de secret maintenant, c’est la cuisine méditerranéenne. Pour sa diversité, ses bienfaits et sa fraîcheur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.