/news/education
Navigation

Surdose d’opioïde: des élèves du secondaire apprendront comment intervenir

Coup d'oeil sur cet article

Quelque 25 000 élèves du secondaire au Québec auront accès à une formation leur permettant d’administrer de la naloxone en cas de surdose d’opioïde.

Cette formation nouvellement créée par la Fondation ACT des soins avancés en urgence coronarienne fera partie du programme de réanimation cardiorespiratoire (RCR) et de défibrillation externe automatisée (DEA) déjà offert dans les écoles secondaires.

«L’amélioration du programme de RCR et DEA au secondaire [offert par la Fondation ACT] avec une formation de sensibilisation et d’interventions liées aux opioïdes est la prochaine étape pour donner aux jeunes le pouvoir d’intervenir lors de situations d’urgence vitale. Ce nouveau programme permettra aux enseignants de montrer à des centaines de milliers d’élèves comment intervenir lors d’une urgence liée aux opioïdes», a mentionné la directrice générale de la Fondation ACT, Sandra Clarke.

Ainsi, dans près de 140 écoles du Québec, les élèves de la troisième secondaire pourront apprendre comment reconnaître une surdose d’opioïde, ainsi que l’intervention recommandée, soit l’administration de la naloxone par voie nasale.

Plus de 400 enseignants de la Belle Province sont déjà aptes à offrir cette formation à leurs élèves sur une base volontaire, et ce, gratuitement. Selon la Fondation ACT, près de 25 000 élèves pourraient recevoir la formation dans la prochaine année.

«[Cette nouvelle formation] permettra aux enseignants de compléter les outils de sauvetage offerts aux élèves en ajoutant la formation sur les interventions suite aux surdoses d’opioïdes. Savoir reconnaître une surdose présumée d’opioïdes et savoir comment intervenir peuvent aider à sauver des vies», a déclaré le Dr Michael Austin, directeur médical national d’ACT.

La crise des opioïdes, majoritairement alimentée par la consommation, volontaire ou non, de fentanyl, a causé près de 27 000 décès au Canada entre janvier 2016 et septembre 2021, selon les plus récentes données compilées par l’Agence de la santé publique du Canada.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.