/news/currentevents
Navigation

Le barrage de castors n’a pas tenu

Une route de Rawdon dans Lanaudière a été emportée par les eaux après le bris de la digue

Coup d'oeil sur cet article

Des résidents de Rawdon, dans Lanaudière, ont été surpris d’observer à leur réveil samedi un impressionnant affaissement de route et de nombreux dégâts causés par la rupture d’un barrage de castors.

« C’est un coup dur, notre chemin d’accès a complètement été emporté », lance au bout du fil Thibault Chamot.. 

Photo Agence QMI, Pierre Laurent

Samedi matin, le propriétaire du village Canadiana a trouvé le pont qui relie la route à son site en ruine.

Celui qui travaille à la réouverture de ce village d’époque, fermé depuis quelques années, devra s’armer de patience. Il ne sait pas combien de temps il lui faudra pour réparer les dégâts. « Ça va retarder un peu les travaux », dit-il.

Selon le maire de la municipalité, Raymond Rougeau, trois ponceaux privés, dont celui du village Canadiana, auraient d’abord été détruits coup sur coup par le surplus d’eau provenant du barrage de castor.

Trois ponceaux privés, dont celui du village Canadiana , ont aussi cédé.
Photo courtoisie
Trois ponceaux privés, dont celui du village Canadiana , ont aussi cédé.

« Puis, toute cette crue d’eau est descendue vers le chemin du Lac-Morgan. Le ponceau n’a pas pu résister et l’eau a miné chaque côté. C’est ce qui a provoqué l’affaissement de la rue », explique-t-il.

Les causes qui auraient pu mener à la rupture de ce barrage de castors ne sont pas encore connues.

Pas si solides

Pour un ancien agent de conservation de la faune et spécialiste des castors, de tels événements n’ont rien d’exceptionnel.  

« S’il y a une chose qui est sûre et certaine avec un barrage de castors, c’est qu’à un moment donné il va défoncer : ce n’est pas un barrage d’Hydro-Québec », illustre Michel Leclair.

Une partie du chemin du Lac-Morgan s’est affaissée tôt hier matin, à Rawdon.
Photo Agence QMI, Pierre Laurent
Une partie du chemin du Lac-Morgan s’est affaissée tôt hier matin, à Rawdon.

Il juge aussi que les municipalités préfèrent guérir plutôt que prévenir. 

« Dans 90 % des cas, les villes ne vont pas investir une cenne dans la prévention, mais vont payer une fortune pour réparer les dégâts », dit-il sans se prononcer sur la situation de Rawdon.

D’ici à ce que le chemin du Lac-Morgan puisse rouvrir, la Municipalité a mis en place des voies de contournement temporaires.

Les travaux de reconstruction de la chaussée devraient commencer en début de semaine et être achevés d’ici vendredi prochain, estime le maire.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.