/opinion/columnists
Navigation

Un fossé entre deux mondes

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que le gouvernement et les maires des grandes villes jasent de densité et d’étalement urbain, une réalité à l’opposé s’impose pour les milieux ruraux, qui vivent un problème de désertification, et ce dans la plus grande indifférence.

« Depuis trop de temps, on est ignorés, et ça ne se discute pas dans les campagnes électorales. On nous prend pour acquis », déplore Stéphane Gendron, ex-maire de Huntingdon.  

Ce dernier a fait de la survie des milieux ruraux le sujet d’un essai paru récemment sous le titre Rapailler nos territoires, paru aux éditions Écosociété.  

Dans cet ouvrage, cet ancien élu et ex-animateur de radio se désole du « fossé entre les deux mondes » qui se dessine entre les villes et les milieux ruraux. En entrevue, il estime que « la CAQ n’a pas réinventé le modèle » pour soutenir la ruralité. 

Autre modèle 

Pour M. Gendron, il faut réfléchir à un autre modèle que celui fondé sur l’agriculture et l’exploitation des ressources naturelles qui « sert surtout à nourrir des bêtes ou des étrangers ».  

« C’est pas vrai que c’est notre garde-manger. Ce modèle est arrivé au bout de sa logique », dit-il. 

En entrevue, l’ex-maire se demande aussi : « il est quand notre plan d’infrastructures rurales ? On parle des ponts, des tramways, des autoroutes, tout ce qui concerne les infrastructures urbaines, mais jamais rien pour nous. Est-ce qu’on peut avoir de l’argent du central pour se doter d’un kit nous autres, ici ? » 

Peu abordé 

Il est vrai qu’on discute peu des milieux ruraux et de leur avenir, même si une campagne électorale québécoise approche.  

La solution n’est pas claire, aussi l’idée d’y réfléchir sérieusement, comme le propose cet ex-maire, apparaît-elle très sensée. Il réclame une commission d’étude sur la question de l’occupation et l’accaparement du territoire rural. 

Revoir le modèle de fiscalité, comme le réclament aussi les grandes villes malgré la fermeture du premier ministre Legault, serait également pertinent.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.