/news/society
Navigation

Pénurie de main-d’œuvre: les formations pour devenir sauveteur pourraient être gratuites

Ça aiderait à dénicher davantage de main-d’œuvre

FD-NOYADE-EVITEE
Photo d'Archives AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Coalition Avenir Québec rendra gratuites toutes les formations pour devenir sauveteur afin de pallier la pénurie de main d’œuvre.  

• À lire aussi: La pénurie de main-d’œuvre frappe les campings

• À lire aussi: Accès à la baignade limité par manque de sauveteurs

La ministre déléguée à l’Éducation et responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, en fera l’annonce aujourd’hui, à Montréal. Le coût de cette mesure s’élève à 21,5 M$ et s’échelonnera sur cinq ans. Les formations de l’automne 2022 seront donc gratuites via un programme de remboursement.

La pénurie de sauveteurs est un problème qui s’est aggravé depuis le début de la pandémie, si bien qu’il manque 2000 préposés à la surveillance aquatique à travers le Québec.

Cela force notamment la réduction d’heures d’ouverture et même la fermeture d’installations aquatiques.

Pour devenir sauveteur, une personne doit débourser 1000 $ en moyenne pour suivre près d’une centaine d’heures de formation.

En contexte de pénurie de main-d’œuvre, le gouvernement Legault souhaite assumer ce fardeau financier qui, selon lui, rend le métier de sauveteur moins attrayant que d’autres emplois qui ne nécessitent pas de formation.

Raynald Hawkins, Société de sauvetage
Photo d'archives, Roxane Trudel
Raynald Hawkins, Société de sauvetage

«On est très heureux de cette nouvelle», s’est réjoui Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage du Québec, qui a collaboré avec le gouvernement pour la mise en place de cette mesure.

Selon lui, le montant de 1000 $ agissait souvent comme une barrière pour de nombreuses personnes intéressées au métier de sauveteur. 

«On est persuadé qu’il va y avoir plus de cours qui vont s’offrir parce que ça va être plus accessible à tout le monde», estime-t-il.

La ministre Isabelle Charest doit annoncer les détails de cette mesure à 14 h, dans le cadre du dévoilement d’un plan pour valoriser la pratique d’activités sportives.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

  

  • Écoutez l'entrevue avec Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage du Québec sur QUB radio :    

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.