/news/society
Navigation

La Ville de Saguenay en soutien aux sinistrés de La Baie

La Ville de Saguenay en soutien aux sinistrés de La Baie

Coup d'oeil sur cet article

Les sinistrés de la région de La Baie pourront prolonger leur séjour à l'hôtel pour les trois prochains jours, un poids en moins sur les épaules des victimes qui se retrouvent sans logis.

• À lire aussi: Glissement de terrain à La Baie: un outil pour aider les sinistrés

C'est du moins ce qu'ont annoncé la Ville de Saguenay ainsi que la Croix-Rouge, mardi après-midi.

«Ça fait du bien», a mentionné une résidente de La Baie, évacuée de sa résidence. Elle et son conjoint n'ont personne pour les héberger à court terme dans la région, puisque leur famille et leurs proches demeurent en Ontario.

«C'est pour ça qu'on est à l'auberge», a-t-elle ajouté.

La ville s'est fixé comme objectif de trouver des logements à long terme pour tous les sinistrés d'ici la fin de la semaine, mais la situation est complexe. En effet, dans certains cas, les familles sont nombreuses et plusieurs ont des animaux. La Ville a cependant tenu à rassurer la population: personne ne sera laissé sans logis.

Les résidents délogés ont accès à une ligne d'appel en tout temps, pour toute question, en composant le 418-697-5117.

  • Écoutez l’entrevue de Yasmine Abdefadel avec Carole Du Sault, Directrice des communications chez Croix-Rouge canadienne sur QUB radio :

Appel à la Générosité

Puisque les gens sont nombreux à vouloir apporter leur soutien aux sinistrés, la Ville de Saguenay a mis en place trois formulaires pour les dons. Les gens peuvent y avoir accès en visitant le www.ville.saguenay.ca.

«Le premier est pour le don de meubles et d’électroménagers. Le deuxième est pour les gens qui ont des logements libres à offrir et le troisième est pour des offres de services divers, comme héberger temporairement les animaux des sinistrés», a expliqué le porte-parole de la ville, Dominic Arseneau.

Pour ce qui est des meubles et électroménagers, la Ville demande aux gens de se concentrer sur les biens essentiels, comme des frigidaires, des lits et des tables à manger, par exemple. Saguenay se chargera à la réception des formulaires de venir récupérer les fournitures chez les généreux donateurs.

«Les gens sont très gentils, vraiment très généreux», a souligné une sinistrée.

Et les travaux se poursuivent

Sur le terrain, les travaux se poursuivent. Les ingénieurs de la firme Englobe s’affairaient mardi à analyser les caractéristiques du sol, sa capacité portante et la pression de l’eau, et ce, à l'aide de sondes. La Ville explique qu’à l’aide d’un piézocône, les ingénieurs récoltent des données géotechniques. Celles-ci seront ensuite transmises au ministère des Transports pour concevoir des travaux de stabilisation d’urgence.

La sécurité sera d’ailleurs rehaussée dès mardi en soirée. «Les clôtures ont été renforcées, agrandies un petit peu. La construction des deux digues est terminée et il y aura dès ce soir non seulement de la surveillance par la police et des agents de la sécurité privée, mais également des luminaires qui seront installés de façon à éclairer le secteur», a précisé M. Arseneau.

À court terme, les résidents évacués bénéficient aussi d’une carte prépayée par la Croix-Rouge pour les aider à payer, entre autres, leurs repas.

«C’est pour les déjeuners, dîners, soupers et produits d’hygiène. Pour les trois prochains jours, c’est 156$», a expliqué Jonathan Ouellette, l’un des évacués de la 9e avenue.

«Tu vas juste manger chez McDo, à deux, c’est 25$ pour un dîner... Mais c’est quand même bien, on ne s’attendait pas à ça», a renchéri une dame.

La mairesse de Saguenay, Julier Dufour, se questionne toutefois sur la bonification des programmes d'aide. Elle en parlera mercredi avec le premier ministre François Legault, qui a prévu de visiter les sinistrés. Il a d'ailleurs mentionné sur son compte Twitter qu'il ne les laissera pas tomber.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.