/news/health
Navigation

Des frais de 2,6 millions $ en chambres d’hôtel pour combattre la COVID

La pénurie de personnel oblige un CIUSSS à payer l’hébergement d’employés

Homewood Suites by Hilton Montreal Midtown
Photo Pierre-Paul Poulin Des employés du CIUSSS Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal embauchés pour la vaccination contre la COVID-19 sont logés à l’hôtel Midtown, à Montréal, parce qu’ils proviennent de l’extérieur de la région. La direction évoque une pénurie de personnel.

Coup d'oeil sur cet article

Une organisation du réseau de la santé de Montréal a dépensé 2,6 millions $ en frais de chambres d’hôtel pour héberger des employés reliés à la lutte à la pandémie de COVID-19.

• À lire aussi: Les aînés devraient se faire vacciner dès la fin de l’été

• À lire aussi: Québec n’achètera pas la part de Philip Morris dans la pharma Medicago

Depuis la pandémie, il y a deux ans, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal a dépensé 2,6 millions $ en chambres d’hôtel pour des employés qui venaient de l’extérieur de la région, ou qui devaient être placés en isolement.

Récemment, un contrat sans appel d’offres (de gré à gré) a été octroyé au Hilton Midtown, sur le boulevard Décarie, à Montréal, selon le système électronique d’appel d’offres. Le montant n’est toutefois pas connu.

Pas de candidat

Au total, 11 chambres d’hôtel sont réservées pour des employés durant six mois. Celles-ci doivent notamment inclure le stationnement et le déjeuner.

Questionné à ce sujet, le CIUSSS a répondu que les chambres sont louées pour des vaccinateurs ou des « membres essentiels du personnel » des cliniques de vaccination.

Au début de la pandémie, le CIUSSS avait aussi offert des chambres d’hôtel pour des employés dont un membre de la famille était vulnérable à la COVID-19 et pour éviter la transmission. Jusqu’à 20 chambres étaient louées à l’époque.

Même si Montréal offre un large bassin de candidats potentiels, contrairement à certaines régions éloignées, le CIUSSS affirme ne pas avoir réussi à recruter ici.

«Ces personnes se déplacent de très loin et ne peuvent pas faire l’aller-retour. Sans cette aide, nous aurions besoin d’infirmières et d’infirmiers et nous ne disposons pas de ces effectifs», a écrit Barry Morgan, le porte-parole du CIUSSS.

Pourtant, moins de 2000 doses de vaccin par jour ont été administrées à Montréal, dans la dernière semaine. On est bien loin du pic de janvier dernier, alors que plus de 22 000 Montréalais se faisaient vacciner au quotidien.

À noter que les 11 chambres doivent être payées même si personne n’y séjourne, pour assurer leur disponibilité. Le CIUSSS n’a pas répondu à la question demandant combien d’employés y résident actuellement. On ajoute que le nombre de chambres réservées a varié durant la pandémie.

«Nous nous sommes efforcés de ne pas réserver plus de chambres qu’il n’était nécessaire», écrit M. Morgan.

D’autres lieux possibles ?

Par ailleurs, deux autres hôtels se situent dans le secteur visé par le contrat du Hilton, qui n’a pas fait l’objet d’un appel d’offres. 

À ce sujet, le CIUSSS dit avoir fait les recherches pour obtenir «les meilleurs tarifs» et qu’il n’avait pas l’obligation d’aller en appel d’offres, car l’état d’urgence sanitaire le l’y obligeait pas. La direction du Hilton n’a pas rappelé Le Journal.

Du côté du ministère de la Santé et des Services sociaux, on répond que les établissements doivent se préparer à une campagne de vaccination «d’importance», l’automne prochain. Or, il n’y a pas de directive ministérielle pour l’hébergement des employés déplacés. 

Conditions du contrat avec l’hôtel Hilton Midtown   

  • Disponibilité de 11 chambres pour une période minimale de six mois   
  • Les chambres doivent contenir une cuisinette avec four, poêle, micro-onde et lavabo   
  • Stationnement inclus   
  • Déjeuner inclus   
  • L’hôtel doit être situé dans un rayon de 5 km du carré Décarie      

Source : SÉAO

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.