/news/politics
Navigation

La fermeture de 450 lits signe l’échec de la CAQ en santé, selon QS

Le député solidaire Vincent Marissal
Photo d'archives Le député solidaire Vincent Marissal

Coup d'oeil sur cet article

Québec solidaire (QS) déplore l’échec «monumental» du gouvernement caquiste en matière de santé qui a mené à la fermeture de plus de 450 lits dans les hôpitaux cet été. 

• À lire aussi: «On ne sait plus où demander de l’aide»: 450 lits de plus fermés cet été dans les hôpitaux

Quelque 453 lits seront fermés dans 26 hôpitaux entre fin juin et début septembre pour permettre aux employés du réseau de la santé de prendre des vacances, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

«La CAQ a été incapable de ramener les soignantes dans le réseau et on assiste aujourd’hui aux lourdes conséquences de cet échec», a indiqué par communiqué, mercredi, le porte-parole de QS en matière de santé, Vincent Marissal.

«Ce sont les travailleuses et les patients qui vont en payer le prix et ça, c’est inacceptable. Le ministre Dubé a présenté une multitude de plans pour sauver le réseau, mais des plans, ça n’a jamais soigné personne», a dénoncé le député de Rosemont.

La formation de gauche rappelle avoir présenté en novembre le plan RESPECT qui avait pour objectif d’attirer et de maintenir des soignantes dans le réseau public de santé et d’éliminer le temps supplémentaire obligatoire (TSO).

«Tant qu’on n’éliminera pas pour de bon le temps supplémentaire et les horaires inhumains, notre système de santé va continuer de se fragiliser de plus en plus chaque jour», a ajouté Mélissa Généreux, candidate solidaire pour la circonscription de Saint-François.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.