/news/politics
Navigation

Pierre Karl Péladeau est nommé officier de l’Ordre national du Québec

Coup d'oeil sur cet article

L’engagement et l’audace de Pierre Karl Péladeau ont été soulignés par François Legault, qui lui a remis l'insigne d’officier de l’Ordre national du Québec lors d’une cérémonie mercredi au parlement. 

Dans un discours empreint d’humour, le premier ministre a souligné la carrière «impressionnante» du président et chef de la direction de Québecor, dans le monde des affaires, des médias et de la culture.

Après avoir rappelé le parcours professionnel de Pierre Karl Péladeau et son ascension au sein de l’entreprise qu’il a héritée de son père, François Legault a loué le nationalisme de l’homme d’affaires, en évoquant notamment le rachat de Vidéotron, «ce qui a permis au Québec de garder un siège social et le contrôle d’un média très important au Québec».

Mais c’est surtout pour son engagement social et pour sa contribution à la promotion de la culture québécoise que le premier ministre a tenu à saluer Pierre Karl Péladeau.

«Vous voyez personnellement à l’engagement social de Québecor chaque année à un peu plus de 400 organismes au Québec. Vous vous faites aussi un devoir de contribuer à la promotion de la culture québécoise et de notre belle langue française», a-t-il déclaré.

«Vous êtes un grand amoureux du Québec, de sa culture, sa langue. Vous êtes aussi un de ses grands bâtisseurs. Vous êtes un vrai patriote», a conclu le premier ministre.

Quant à Pierre Karl Péladeau, il s’est dit «fier» et «ému» d’avoir reçu cette prestigieuse distinction. «On ne peut pas faire autrement qu’être extrêmement touché», a-t-il confié en entrevue.

Il s’est également dit heureux d’avoir participé «un peu à sa façon» à l’investissement des hommes et des femmes du Québec pour la nation, saluant au passage la «diversité des activités et la diversité des passions» des autres récipiendaires, ainsi que l’initiative de René Lévesque de fonder un Ordre national «à l’instar des grandes nations».

Outre M. Péladeau, une trentaine de personnalités québécoises, dont la poète Joséphine Bacon, le journaliste et ex-diplomate Jean-François Lépine, le chanteur René Simard et le chef Jean Soulard, ont été nommées ou promues à l’Ordre national du Québec cette année. La première femme rectrice de l’Université Laval Sophie D’Amours, l’historien et spécialiste du patrimoine québécois Pierre Lahoud, et la réalisatrice Léa Pool sont aussi du nombre.

Depuis sa fondation en 1984, plus de 1100 personnes ont accepté l’un des trois grades de la distinction la plus prestigieuse au Québec. À ce jour, 72 % des membres de l’Ordre sont des hommes et 28 % sont des femmes. Dans la cohorte de cette année, on compte 11 femmes et 21 hommes.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.