/entertainment
Navigation

Une œuvre de Weiwei à Québec: un grand coup pour le parcours Passages Insolites

Nouveauté de l’été dernier, des embuscades artistiques seront de retour, du 25 juin au 5 juillet, de 13 h à 17 h, avec une vingtaine de prestations surprises offertes par des artistes de FLIP Fabrique, du théâtre Kata et de la compagnie de danse Le CRue.
Yves Leclerc Nouveauté de l’été dernier, des embuscades artistiques seront de retour, du 25 juin au 5 juillet, de 13 h à 17 h, avec une vingtaine de prestations surprises offertes par des artistes de FLIP Fabrique, du théâtre Kata et de la compagnie de danse Le CRue.

Coup d'oeil sur cet article

Pour la 9e édition de Passages Insolites, Vincent Roy et son équipe ont réussi un énorme coup. Une œuvre de l’artiste activiste humanitaire chinois Ai Weiwei sera installée au cœur d’un parcours d’art public offert du 25 juin au 10 octobre. 

Dix-sept œuvres créées par 18 artistes locaux, nationaux et internationaux se déploieront sur 2,5 kilomètres dans les secteurs historiques de Place-Royale, du Petit-Champlain et du Vieux-Port. Des œuvres qui surprendront les gens et les touristes qui visiteront le parcours et qui s’y feront surprendre.

L’œuvre d’art public d’envergure de Ai Weiwei, intitulée Life Jackets, pourra être vue à partir du 5 juillet. Il s’agira d’une première nord-américaine. L’artiste chinois de réputation internationale est reconnu pour sa pratique engagée, iconoclaste et subversive. 

Weiwei se déplace rarement, et son équipe sera sur place pour procéder à l’installation de cette œuvre. 

L’œuvre Un moment d’adaptation II de l’Américaine Nicole Banowetz a quitté le bassin Louise pour se retrouver dans un tout nouvel environnement sur le mur de l’Hôtel 71 du côté de la rue Sault-au-Matelot.
Yves Leclerc
L’œuvre Un moment d’adaptation II de l’Américaine Nicole Banowetz a quitté le bassin Louise pour se retrouver dans un tout nouvel environnement sur le mur de l’Hôtel 71 du côté de la rue Sault-au-Matelot.

Vincent Roy raconte qu’il avait lancé une sorte de bouteille à la mer, il y a deux ans, en contactant le studio de l’artiste chinois.

«Je n’ai pas eu de réponse et j’ai envoyé un autre message l’hiver dernier. J’ai eu un retour et on a commencé à regarder si la chose pouvait être possible. Notre côté sympathique et la qualité de ce que l’on présente ont certainement joué en notre faveur. C’est quelque chose d’énorme», a-t-il fait savoir, lors d’un entretien.

Plus engagée

Cette présence pourrait s’avérer payante et amener, dans le futur, une représentation internationale plus importante.

«On se dirige vers ça et on va en accueillir de plus en plus», a-t-il ajouté.

Accessible, familial et ludique à ses débuts, la 9e édition aura une saveur plus engagée. 

«C’est un dialogue direct avec le citoyen avec des œuvres plus engagées qui questionnent les enjeux fondamentaux et les travers de nos sociétés», a précisé Vincent Roy, ajoutant que le surprenant et l’émerveillement, signature de cet événement, sont toujours au rendez-vous. 

Mises en place l’été dernier, dans un contexte de pandémie et de distanciation, les embuscades artistiques seront de retour du 25 juin au 5 juillet de 13h à 17h. Des artistes de FLIP Fabrique, du théâtre Kata et de la compagnie de danse Le CRue offriront une vingtaine de courtes prestations surprises ici et là sur le parcours. 

Le Musée du Bad Art sera de retour à la Maison Hazeur, au 27 de la rue Notre-Dame à Place-Royale, qui sera le quartier général de la 9e édition des Passages Insolites, de 10h à 17h. Il est aussi possible de participer à des visites complètes et partielles, payantes, avec un guide professionnel du début juillet jusqu’à la fin août.

L’artiste Gabrielle Laïla Tittley, alias PONY, surnommée la reine du ludique, est l’ambassadrice de cette 9e édition de Passages insolites. Il s’agit d’une première. Elle guidera les visiteurs lors du lancement, le 25 juin, à 15h. Elle a aussi signé le balado « Soif d’insolites », disponible sur Spotify, où elle présentera le travail et les intentions des artistes participants. Elle signe aussi l’illustration du chandail officiel de l’événement.

On peut obtenir plus d’informations sur passagesinsolites.com.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.