/news/society
Navigation

Regain d’agressivité au travail pour 20 % des Canadiens

bureau vide ordinateur seul
sylv1rob1 - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Le retour au bureau charrie avec lui une augmentation des conflits ou d’agressivité au travail, affectant davantage la santé mentale des Québécois et des Canadiens, selon une récente étude dévoilée jeudi. 

L’indice de santé mentale du fournisseur de solutions en mieux-être LifeWorks révèle que 20 % des Canadiens qui ont constaté cette agressivité au travail voient leur santé mentale décliner avec un résultat inférieur de 10 points à la moyenne nationale.

Le score de santé mentale du Québec a légèrement augmenté à 66,3 points en mai, alors que le résultat pour les Canadiens s’est établi à 64,9 points sur 100, presque le même que le résultat enregistré en avril avec 64,8 points.

Les femmes sont 40 % plus susceptibles que les hommes d’avoir connu une hausse des conflits ou des agressions lorsqu’elles parlent au public ou aux clients, une proportion portée à 60 % chez les gestionnaires. 

Le rapport relève que 34 % des sondés affirment que leur organisation ne fournit pas de formation, d’accompagnement ou de soutien pour les aider à gérer les conflits ou l’agressivité au travail. 

«Nous remarquons des niveaux de stress élevés au travail, car la tension monte dans la foulée des nouveaux modèles d’exploitation en formule hybride», a indiqué dans un communiqué Stephen Liptrap, président et chef de la direction.

«Afin d’atténuer les risques et de s’assurer que les employés se sentent épaulés et en sécurité, il est essentiel de fournir de la formation continue et des ressources personnalisées», a recommandé M. Liptrap. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.