/news/coronavirus
Navigation

Gestion de la pandémie: le PQ réclame la nomination d’un observateur scientifique indépendant

Le porte-parole péquiste en matière de santé, Joël Arseneau
Photo d'archives Le porte-parole péquiste en matière de santé, Joël Arseneau

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti québécois exige la nomination d’un observateur indépendant scientifique pour la gestion de la pandémie, au moment où l’on assiste à une montée des cas de COVID-19 au Québec dans les derniers jours. 

• À lire aussi: Pas de nouvelles mesures sanitaires malgré la 7e vague de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: les vagues du virus n’ont «plus beaucoup d’importance»

Ce sont les députés Pascal Bérubé et Joël Arseneau qui ont fait cette demande par communiqué de presse, vendredi matin.

Avec la période électorale qui sera lancée le mois prochain, «il est impensable que la CAQ et sa cellule de crise continue de décider à huis clos de la réponse à la pandémie dans ce contexte», estiment les députés péquistes.

La nomination d’un observateur indépendant assurerait, selon le PQ, une gestion de crise «non-partisane et transparente pour le meilleur intérêt de tous les Québécois».

 Écoutez l’entrevue de Vincent Dessureault avec sur QUB radio : 

«Il est absolument impensable que la CAQ avec sa cellule de crise composée en majorité d'experts en communications et de stratèges politiques continue de prendre des décisions en catimini pour gérer la crise sanitaire en pleine période électorale», a fait valoir Joël Arseneau, qui est le porte-parole du PQ en santé.

Le PQ a aussi réitéré sa demande à l’effet que le directeur national de santé publique soit indépendant du politique.

«Nous réitérons notre engagement à revoir la loi sur la santé publique pour assurer une complète indépendance au directeur national de santé publique. C'est uniquement en faisant cela que nous assurerons la pleine transparence de tous les avis et des communications, et ceci vaut autant pour la COVID-19 que pour l'arsenic à Rouyn-Noranda et le nickel à Limoilou», a conclu Joël Arseneau.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.