/opinion/columnists
Navigation

Gangs et Boucher: la petite histoire

Gang Syndicate
x

Coup d'oeil sur cet article

Il était une fois à Montréal, dans le milieu des années 80, l’émergence de regroupements d’adolescents à Montréal-Nord, Rivière-des-Prairies, Saint-Michel et Pie-IX. Plusieurs de ces jeunes sont tout d’abord motivés par le besoin de se protéger, mais bien vite, ils comprennent que par leur union, ils sont capables de faire de l’argent. 

De petits revendeurs de pot, ces jeunes formeront des gangs. Ils entreront progressivement dans le monde des drogues dures. Ils passeront des couteaux et des machettes aux armes à feu. De petits recruteurs d’adolescentes, ils deviendront des proxénètes et des trafiquants humains de haut niveau. 

Il faut dire que ces jeunes apprennent vite. Ils ont de bons professeurs: les motards.  

Le cheval de Troie

C’est durant la guerre contre Rock Machine que Maurice Boucher réalise le «potentiel» des gangs, mais aussi leur caractère quelque peu rebelle, incontrôlable. Il faut dire que sur le terrain, les jeunes clament qu’ils ne travailleront jamais pour les «blancs». Il fallait donc un cheval de Troie : Syndicate.

En 1998, Gregory Woolley crée, avec la bénédiction de Maurice Boucher, un groupe nommé Syndicate, essentiellement constitué de fondateurs ou d’anciens membres de gangs. Il réunit autant des Bloods que des Crips, des ennemis jurés. Le but étant d’éliminer les dissensions, de renforcer les relations entre les gangs et les Hells ainsi que de contrôler le trafic de drogue. 

Boucher et Woolley font donc le pari qu’avec Syndicate, les jeunes des gangs se soumettront à leur joug et travailleront pour eux. L’avenir leur donnera tort. 

La rébellion 

Déjà en 2018, Syndicate a du mal à contrôler les Bloods et certaines cliques des Crips. Par ailleurs, la guerre dans la mafia italienne, la mort de Rizzuto et les opérations policières ont fragilisé cette alliance forcée.  

Que reste-t-il alors de ces «amours» ? Le renforcement des gangs. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.