/entertainment/feq
Navigation

[EN IMAGES] Alanis Morissette au FEQ: une voix forte qui inspire encore

[EN IMAGES] Alanis Morissette au FEQ: une voix forte qui inspire encore
DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Longtemps détenu par les gloires masculines des années 60 et 70, le flambeau de la nostalgie sur les plaines d’Abraham a été repris avec succès, vendredi soir, par celle qui a redéfini le rock au féminin durant les années 1990, Alanis Morissette.

• À lire aussi: [EN IMAGES] FEQ: le groupe Sum 41 récidive au parc de la Francophonie

• À lire aussi: Rage Against The Machine au FEQ: la colère gronde toujours

• À lire aussi: FEQ: 7 faits à savoir («you oughta know») sur Alanis Morissette

Par une belle soirée d’été, des dizaines de milliers de festivaliers ont renoué dans une douce allégresse avec les inspirantes chansons de son immense album Jagged Little Pill, paru en 1995. 

[EN IMAGES] Alanis Morissette au FEQ: une voix forte qui inspire encore
DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Bien sûr, l’artiste ontarienne n’a jamais cessé de créer de la musique, mais ces retrouvailles avec le public de Québec, 23 ans après sa dernière visite dans la capitale, au Colisée, se voulaient d’abord et avant tout une célébration de cet album phare et, par ricochet, de sa carrière.

Un montage vidéo présenté avant son arrivée sur scène a d’ailleurs témoigné de ses succès passés et de son influence auprès de toute une génération de musiciennes.

[EN IMAGES] Alanis Morissette au FEQ: une voix forte qui inspire encore
DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Pour ce qui est des chansons de ses autres albums qui figuraient au programme, elle n'en a offert pour la plupart que de courts extraits.

[EN IMAGES] Alanis Morissette au FEQ: une voix forte qui inspire encore
DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Alanis Morissette n’a d'ailleurs pas fait attendre les nostalgiques. Une série de titres de Jagged Litlle Pill a lancé sa prestation. Après l’avoir vu arpenter la scène de bord en bord sur All I Really Want, comme elle l’a fait toute la soirée d’ailleurs, la foule a sorti cellulaires et cordes vocales pour l’accompagner pour Hand In My Pocket.

Puissante

Ce qui a frappé d’entrée de jeu, c’est la puissance de sa voix, clairement pas affectée par une laryngite qui l’a forcée à annuler deux concerts, le mois dernier. Pendant son impressionnante interprétation de Mary Jane et à plusieurs reprises durant ses 90 minutes sur scène, Morissette a atteint des hauteurs inaccessibles au commun des mortels.  

Elle a souvent pratiqué la distanciation sociale avec son micro, l’abaissant à la hauteur de ses hanches sans qu’on perde une seule note, à la Ginette Reno, comparaison flatteuse s’il en est une. 

[EN IMAGES] Alanis Morissette au FEQ: une voix forte qui inspire encore
DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Bien qu’elle ait été peu bavarde, l’artiste de 48 ans a livré une prestation quasi sans faille. Même si le public en avait surtout pour les hymniques Ironic, assortie d’un hommage à son regretté batteur d’époque, Taylor Hawkins, et You Oughta Know, c’est lorsqu’elle mettait à profit sa formidable énergie rock, sur Wake Up et Uninvited, par exemple, qu’Alanis Morissette a été à son meilleur. 

Garbage: au goût du jour

Même si, comme Alanis, il sera associé pour l’éternité à 1995, année de sortie de son album éponyme et refuge de tous ses grands succès, le groupe américain Garbage est venu réaffirmer qu’il n’a rien perdu de sa pertinence, en première partie. 

[EN IMAGES] Alanis Morissette au FEQ: une voix forte qui inspire encore
DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Évidemment, les Vow, Stupid Girl, Queer, cette dernière précédée par une réaffirmation par la chanteuse Shirley Manson que nous ne vivons pas dans un monde amical pour les femmes et la communauté LGBTQ+, et Only Happy When It Rains, celle-ci présentée dans une astucieuse version amorcée au ralenti, en formule clavier-voix, avant de se fondre dans un irrésistible crescendo, ont fait leur effet. 

Or, la prestation de ce groupe phare de la scène alternative a rempli ses promesses lorsque le quatuor, qui devient quintette sur les planches, a eu recours à des pièces de son album de 2021, No Gods No Masters.  

[EN IMAGES] Alanis Morissette au FEQ: une voix forte qui inspire encore
DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Placée en début de parcours tout juste après Vow, la chanson-titre, avec sa rythmique nerveuse, a établi que nous n’étions pas uniquement dans une affaire nostalgique. Idem avec Godhead, durant laquelle le guitariste Duke Erikson et le bassiste Steve Marker ont érigé un puissant mur sonore sur les Plaines. 

Une opération similaire a été répétée avec le même grisant résultat sur Push It, celle-ci repêchée de Version 2.0, paru en 1998. 

En outre, à 55 ans, Shirley Manson a conservé l’énergie rebelle de sa jeunesse et sa voix tient encore la route. Elle a tenu mordicus à nous adresser la parole en français, paraissant même agacée quand elle n’arrivait pas à trouver les mots. 

Elle n’avait pas à s’en faire. L’effort, surtout dans le cadre d’un spectacle rock de cette qualité, a été apprécié. 

The Beaches: rock coloré 

La chanteuse en jaune, les deux guitaristes en vert et bleu, la batteuse en rouge: si chaque fille du groupe The Beaches a sa palette de couleurs, les Torontoises ont montré qu’elles partageaient la même énergie rock, à l’heure du souper. 

Cette formation qui roule sa bosse depuis 2013, sacrée groupe révélation des prix Junos en 2018, a été parrainée par Emily Haines et James Shaw, de Metric, producteurs de leur album Late Show et ça s’entend dans le souci qu'elles semblent porter à ce que leurs mélodies punk rock puissent aussi se danser.

Sur scène, a-t-on pu décourir, elles ont le plaisir contagieux et une attitude de conquérantes. Comme amuse-gueule, juste avant Garbage et Alanis Morissette, c’était parfaitement dans le ton. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.