/travel/destinations/usa
Navigation

Canicule à New York

Parc Bryant, Manhattan, New York, 40°45’13.5” N 73° 59’00.7” W

Canicule à New York
Photo collaboration spéciale, Mathieu Dupuis

Coup d'oeil sur cet article

À l’aéroport de Burlington, j’observe attentivement le tableau des vols. Les indications se succèdent et passent de « à l’heure » à « retardé ». Cependant, le plus déconcertant est de voir apparaître à l’écran « annulé ». Le mien à destination de New York s’affiche encore. Une ligne d’orages violents perturbe le transport aérien. Voilà, les derniers vols s’inscrivent en rouge ! Je me résigne donc à appeler les assurances voyages pour une nuit imprévue à Burlington. 

Le lendemain, je prends le premier vol et arrive à destination, non sans turbulences. Les orages ont fait place au beau temps. Toutefois, le mercure qui monte et le ressenti lié à l’humidité deviennent caniculaires. Pour la première fois, j’expérimente ce genre de chaleur accablante dans une ville enclavée entre les gratte-ciel comme New York ! J’en suis à un point où je limite mes activités aux moments forts de la journée, comme si je voyageais en Afrique. Je pars me balader tôt le matin et tard en soirée, une fois le soleil couché. Au cœur de Times Square, dans une foule animée, je suffoque. Je prends un recul de quelques rues et je découvre une petite oasis. Dans le parc Bryant, les gens semblent chercher la fraîcheur sur le gazon. Cet espace vert, au cœur de Manhattan, repose sur un ancien réservoir d’eau potable de 20 millions de gallons. L’appellation oasis prend alors tout son sens...


Appareil : Canon EOS RP

Objectif : RF 24-105mm

Exposition : 1/10s à F/4

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.